Combien coûte un appartement avec un petit extérieur autour de Lyon ?

Publié le

Comme tous les citadins frustrés par le confinement, les Lyonnais recherchent de plus en plus des appartements avec de petits extérieurs. Rez-de-jardins, terrasses, balcons sont actuellement très prisés autour de Lyon. Tour d’horizon avec les experts Orpi de Caluire, L’Arbresle, Meyzieu et Saint-Foy-lès-Lyon.

CALUIRE, UNE ALTERNATIVE IDÉALE À LA CROIX-ROUSSE

La proximité avec le quartier de la Croix-Rousse, dont Caluire est presque devenue une extension, renforce la demande dans cette ville où les prix restent inférieurs à ceux pratiqués dans le 4earrondissement de Lyon.

« Depuis la sortie du confinement, les acquéreurs cherchent soit des surfaces avec des extérieurs, soit des pièces supplémentaires pour pouvoir télétravailler en toute tranquillité. Même les rez-de-jardins, qui étaient parfois plus difficiles à vendre à cause du vis à vis, partent aujourd’hui très vite », souligne Isabelle Cinquin, la directrice de Orpi Caluire Bourg.

DES REZ-DE-JARDINS QUI PARTENT COMME DES PETITS PAINS

Ce rez-de-jardin de 65 m2, avec terrasse et jardin, dans une résidence de bon standing située dans le quartier de Vernay, a été cédée 330 000 euros par l’agence Orpi Caluire BourgPas très loin, à Sathonay-Camp, cet autre rez-de-jardin de 35 m2, avec jardin privatif de 100 m2 mais tout proche de toutes les commodités, a été acquis pour 150 000 euros.

SUR LA PLATEAU DE CALUIRE, LES GRANDES TERRASSES RECHERCHÉES

Les grandes surfaces du plateau, surtout celles avec de belles terrasses, sont évidemment recherchées. Situé près de l’école Ombrosa, ce T5 de 108 m2, bénéficiant d’une terrasse de 20 m2, a été vendu 490 000 euros par Orpi Caluire Bourg.

Les prix montent à mesure que l’on se rapproche de la station de métro Cuire. Dans cet immeuble de standing récent, ce T5 de 101 m2 avec garage double et surtout terrasse de 15 m2, est parti à 550 000 euros.

UNE BÂTISSE BOURGEOISE RÉNOVÉE AVEC 3 000 M2 DE PARC

Le programme Cottage Park à Caluire concerne la rénovation d’une bâtisse bourgeoise du XIXe siècle, divisée en six appartements de standing et située au cœur d’un parc de 3 000 m2.

Un premier T5 de 118 m2, avec jardin privatif de 250 m2, a déjà été cédé par l’agence Orpi Caluire Bourg au prix de 711 000 euros. Un autre T5 de 120 m2, avec deux places de parking, est toujours disponible à la vente au prix de 743 000 euros.

 

L’ARBRESLE, TOUT POUR RENDRE UNE FAMILLE HEUREUSE

L’Arbresle est une charmante petite ville de 6 000 habitants, à 30 minutes à l’ouest de Lyon, idéalement située à proximité de l’A89. « Écoles, commerces, supermarchés, associations et jolis coins de nature : il y a tout ce qu’il faut pour rendre une famille heureuse », assure Elodie Aufrand, la responsable de l’agence Orpi L’Arbresle.

Les petites surfaces avec extérieurs sont également recherchées par les primo-accédants ou les investisseurs, en raison de prix accessibles pour le marché lyonnais (environ 3 000 euros/m2). Ce T2 de 49 m2 avec terrasse de 12 m2, proche du centre, a été vendu 150 000 euros par Orpi L’Arbresle.

LE CENTRE DE L’ARBRESLE RECHERCHÉ POUR SA GARE

La présence d’une gare permettant de rejoindre celles de Saint-Paul ou Perrache à Lyon renforce l’attractivité du cœur de ville. Ce T3 de 72 m2 avec garage, cabanon, terrasse-jardin de 56 m2 s’est échangé 220 000 euros.

Ce T4 de 85 m2, installé dans une rue passante du centre, avec terrasse de 9 m2 et belle vue, a été cédé 255 000 euros par l’agence Orpi L’Arbresle. Et ce T4 de 95 m2, basé dans une résidence de qualité au calme avec une belle terrasse donnant sur un parc arboré, s’est vendu 269 000 euros.

DES VILLAGES SOUVENT TRÈS VIVANTS DANS LES ENVIRONS

Dans les environs de L’Arbresle, les villages sont également appréciés. Comme Sain-Bel, qui bénéficie aussi d’une gare : ce T2 de 56 m2 avec balcon et places de parking est parti à 175 000 euros.

Sourcieux-les-Mines est également recherché pour sa proximité avec Lentilly. Ce T4 de 63 m2 en rez-de-jardin entièrement rénové bénéficiant d’une grande terrasse en L a été vendu 190 000 euros par Orpi L’Arbresle. Et à Saint-Pierre-la-Palud, un village très animé, ce T2 de 28 m2 avec grande terrasse couverte dans une des dernières résidences construites est parti à 100 000 euros.

 

MEYZIEU, L’ANCIEN VILLAGE TRÈS PRISÉ PAR LES FAMILLES

L’arrivée du tram T3 à Meyzieu a dynamisé ce paisible village agricole qui attire désormais les familles. « La demande pour des extérieurs était déjà soutenue, mais elle s’est accéléré depuis le déconfinement », confie Patrick Panossian, le directeur de l’agence ORPI Immobilière Majolane.

Ce T3 de 63 m2 donnant sur un jardin de 40 m2 dans une belle copropriété récente du centre-ville a ainsi été vendue 245 000 euros.

UN MAGNIFIQUE TOIT-TERRASSE ACTUELLEMENT DISPONIBLE AU CENTRE DE MEYZIEU

Les appartements dépassant les 500 000 euros sont assez rares dans le secteur, car à ce prix les clients préfèrent choisir une maison. Il faut donc en profiter : ce magnifique T5 de 145 m2 en toit-terrasses (155 m2 au total), dans une copropriété de standing donnant sur un grand parc du centre-ville, est actuellement à vendre par ORPI Immobilière Majolane au prix de 595 000 euros.

DÉCINES RESTE UNE EXCELLENTE ALTERNATIVE À MEYZIEU

Juste à côté de Meyzieu, Décines s’apparente à une excellente alternative. L’agence ORPI Immobilière Majolane vient de vendre dans le centre-ville ce T3 de 78 m2 donnant sur une jolie terrasse au prix de 255 000 euros.

Et ce T2 de 50 m2 avec balcon de 6 m2 proche du centre de Décines est parti à 154 000 euros. De son côté, l’agence Orpi Caluire Bourg a commercialisé ce T3 de 68 m2 ouvrant sur un balcon au tarif de 220 000 euros.

 

SAINTE-FOY-LÈS-LYON, DES BIENS À TOUS LES PRIX

Cette commune qui jouxte le 5e arrondissement de Lyon, face à la Confluence, est évidemment recherchée par les Lyonnais pour sa localisation en pleine nature et sa proximité avec la place Bellecour, distante d’à peine 7 minutes et sa position dominante.

« A Sainte-Foy, on trouve des biens à tous les prix, à partir de 3 000 euros/m2 pour un appartement avec balcon et garage, jusqu’à 5 000-      6 000 euros/m2 pour un joli rez-de-jardin ou un appartement avec vue sur Lyon », affirme Raphaëlle Chavent, la directrice de l’agence Orpi ABC Immobilier.

LE CENTRE DU VILLAGE PRISÉ POUR SON DYNAMISME COMMERCIAL ET SON CHARME

Au cœur du village, un secteur très prisé pour son dynamisme commercial et sa rénovation, ce T4 de 105 m2, situé au dernier étage d’une résidence avec une grande terrasse offrant une vue panoramique sur Lyon et les Monts du Lyonnais, a été vendu 655 000 euros par Orpi ABC Immobilier.

Comme ce T3 de 74 m2 entièrement rénové avec un balcon terrasse donnant sur Lyon, qui est parti à 390 000 euros. Mais certains biens peuvent afficher un prix au m2 inférieur comme ce T3 de 53 m2 avec un balcon, situé au cœur du village, qui lui a été vendu 250 000 euros.

DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS AUTOUR DU VILLAGE

Près du parc du Brûlet, à proximité du fort de Sainte-Foy, ce T3 de 73 m2 dans une résidence calme et de standing, avec grande terrasse et immense jardin au calme sans vis à vis, a été cédé par l’agence Orpi ABC Immobilier au tarif de 345 000 euros.

Et à proximité, dans le quartier Chavril, Orpi ABC Immobilier vient de commercialiser un T3 de 63 m2 avec balcon et place de parking, dans une résidence de bonne réputation, au prix de 205 000 euros.

Dans le Vallon, les résidences relativement récentes sont un peu plus chères comme c’est le cas de ce magnifique rez-de-jardin de 124 m2 d’une résidence des années 2000, avec garage et jardin de 250 m2, qui est parti à 655 000 euros. Bref, il y en a pour tous les goûts…

Combien coûte un appartement avec un petit extérieur autour de Lyon ?