Combien vaut une location à Oullins ou Saint-Genis-Laval ?

Publié le

C’est l’Ouest lyonnais accessible à tous les locataires. D’Oullins à Saint-Genis-Laval, en passant par Pierre-Bénite, Brignais, Vourles ou Charly, les agences Orpi proposent à la location de nombreux biens à des loyers qui restent abordables si près de Lyon. D’autant que le métro B rejoindra Saint-Genis-Laval à partir de 2023. Les explications de Yves Millet de l’agence Orpi Millet Immobilier à Oullins et Florence Badoil de Orpi Badoil Immobilier à Saint-Genis-Laval.

> OULLINS EST DEVENUE UNE VILLE TENDANCE AVEC L’ARRIVÉE DU MÉTRO B

Avec l’arrivée gare d’Oullins en 2013 du métro B qui met la Part-Dieu à dix minutes, Oullins est devenue très attractive aux yeux des jeunes actifs. « Les Lyonnais considèrent cette ville comme le 11e arrondissement de Lyon. Et cela n’a pas échappé aux investisseurs qui ont racheté de nombreux immeubles du centre-ville  », souligne Yves Millet, le co-gérant de Orpi Millet Immobilier à Oullins, une agence spécialisée dans la location à Oullins et Pierre-Bénite.

 

> UN T2 EN BON ÉTAT SE LOUE EN MOYENNE 600 EUROS PAR MOIS AU CENTRE VILLE

Résultat, le marché locatif a augmenté. En moyenne, un T2 en bon état mais sans garage se loue environ 600 euros au centre-ville, mais 520 euros à la Saulaie (tous les loyers sont présentés toutes charges comprises, ndlr). Ce quartier va commencer à se transformer avec la destruction des friches SNCF et la construction de résidences neuves à partir de 2025.

Au cœur du village, à deux pas de la future station de métro Oullins Centre prévue avec le prolongement du métro B à Saint-Genis-Laval, ce T3 de 63 m2 situé dans une petite résidence récente, bénéficiant d’un joli cadre et d’un garage, a été récemment loué par Orpi Millet Immobilier 850 euros par mois.

 

> LES MAISONS, TRÈS RECHERCHÉES À OULLINS, RESTENT DES PRODUITS RARES EN LOCATION

Malgré la présence de très nombreuses maisons à Oullins (anciennement construites ou achetées par les employés de la SNCF), ce type de bien reste très rare à la location. Sur le boulevard de l’Yzeron, un secteur bucolique recherché pour sa proximité avec l’hyper centre et la gare d’Oullins, cette maison de 61 m2 avec petit jardin de 250 m2 est louée 850 euros par mois par Orpi Millet Immobilier.

 

A deux pas de là, dans les quartier des Hauts de la Bussière, le loyer de ce T2 de 45 m2 dans une résidence collective des années 50 à l’esprit croix-roussien est de 650 euros par mois.

 

> LES LOYERS SE STABILISENT À MESURE QUE L’ON REMONTE LA GRANDE RUE D’OULLINS

En remontant la Grande rue en direction de Saint-Genis, les loyers ont tendance à se stabiliser. Dans le secteur de la Camille, ce T2 de 43 m2 dans un immeuble ancien se loue 590 euros par mois.

 

En direction de l’hôpital, dans le quartier du Revoyet, ce T2 de 42 m2 est proposé par Orpi Millet Immobilier à un loyer presque identique (600 euros).

 

Et dans le secteur Montmein tout proche, recherché pour ses grands appartements, ce T4 de 77 m2 se loue 790 euros par mois.

 

> À PIERRE-BÉNITE, DES LOYERS PLAFONNÉS QUI PLAIRONT AUX PETITS BUDGETS

Pierre-Bénite, un ancien village de maraîchers, est aujourd’hui partagé en deux par le boulevard de l’Europe. Pour les petits budgets, cette ville est une aubaine avec ses nombreux appartements bénéficiant de la loi Pinel et dont le montant des loyers est plafonné. Et le bus C15 permet de rejoindra la place Bellecour en 15 minutes. En plein village, dans une petit immeuble 1900, ce charmant T2 meublé de 34 m2 est ainsi loué 504 euros par l’agence Orpi Millet Immobilier.

 

Tout près de là, cet autre T2 de 44 m2 dans une résidence moderne et bénéficiant d’une terrasse de 9 m2 est loué chaque mois 594 euros.

 

Toujours dans le même secteur, mais sur les Hautes-Roches, on trouve des résidences des années 70 aux volumes confortables. Ce T3 de 70 m2 avec balcon et parking est loué 750 euros par mois par Orpi Millet Immobilier.

 

> LES COMBATTANTS, UN QUARTIER DE PIERRE-BÉNITE TRÈS PROCHE DE LA FUTURE STATION DE MÉTRO

Tout près des hôpitaux Sud et de la future station de métro qui sera inaugurée en 2023 avec le prolongement du métro B qui va à la Part-Dieu, le quartier des Combattants est un secteur recherché de Pierre-Bénite. Ce T5 lumineux de 78 m2 avec 3 chambres et balcon a été récemment loué par Orpi Millet Immobilier 750 euros par mois.

 

Enfin, au sud des Combattants, sur la rue Jules-Guesde qui mène à Saint-Genis-Laval, ce T3 de 62 m2 se loue chaque mois 711 euros.

 

> SAINT-GENIS-LAVAL, DES LOCATIONS RECHERCHÉES AU MILIEU D’UNE CAMPAGNE ÉLÉGANTE

Ancien lieu de villégiature de la bourgeoisie lyonnaise, Saint-Genis-Laval, qui jouxte Oullins et Pierre-Bénite, propose aujourd’hui des loyers à tous les prix. Même si les locations ont connu un réel rattrapage depuis trois ans.

« Et l’attractivité de Saint-Genis-Laval devrait décupler auprès des locataires avec l’arrivée en 2023 du métro B aux Hôpitaux Sud, à 1 km du centre-ville. Ce qui va forcément tendre un peu plus le marché de la location. Si on a envie de s’installer dans notre ville, je conseille de ne pas trop attendre », explique Florence Badoil, la gérante de Orpi Badoil Immobilier à Saint-Genis-Laval qui est spécialisée dans la location dans cette ville, mais aussi à Brignais, Vourles ou Charly.

 

> LE QUARTIER DES HÔPITAUX CONNECTÉ À LYON AVEC LE MÉTRO B EN 2023

La future station Hôpitaux sud, située à proximité du centre de Saint-Genis, permettra en effet de rejoindre la Part-Dieu en une vingtaine de minutes. Une révolution pour cette petite ville qui ne dispose pas de gare. A deux pas du futur métro, avenue de Gadagne ce grand T2 de 57 m2 avec terrasse, dans une résidence sécurisée avec cave et garage en sous-sol, est loué 690 euros par mois par Orpi Badoil Immobilier.

 

Avenue Clémenceau, dans un secteur proche, ce spacieux T3 de 86 m2 disposant d’une terrasse de 20 m2, d’une cave et d’un parking privatif compris dans le loyer, a été loué 1 080 euros.

 

> UN CENTRE-VILLE COMMERÇANT ET BIEN RELIÉ À LYON PAR SES NOMBREUSES LIGNES TCL

Le cœur du village est évidemment recherché pour la présence des moyens de transports (il y a six lignes TCL qui passent par Saint-Genis), de nombreux commerces mais aussi d’un cinéma ou d’une médiathèque. Rue des Halles, en cœur de village proche de toutes les commodités, cet appartement de 100 m2 en triplex avec 3 chambres, situé dans une petite copropriété calme et bénéficiant surtout d’un jardin commun à tous les occupants, est loué 942 euros par mois par Orpi Badoil Immobilier.

 

> LES LOYERS BAISSENT EN S’ÉLOIGNANT LÉGÈREMENT DU CENTRE-VILLE

A mesure que l’on s’éloigne du centre-ville, le prix des loyers a tendance à légèrement baisser. Sur la rue des Colllonges, en direction de l’A450 qui permet de rejoindre le centre de Lyon en 20 minutes, ce T2 de 36 m2 avec petit balcon, situé dans une résidence calme et récente, est loué 640 euros chaque mois.

 

Au-delà de l’A450, à la limite d’Irigny, cette maison de plain-pied de 68 m2 ouvrant sur une grande terrasse de 40 m2 est louée 850 euros par mois par Orpi Badoil Immobilier.

 

> DES RÉSIDENCES RÉCENTES SONT EN TRAIN DE SORTIR DE TERRE DU CÔTÉ DE BRIGNAIS

Pas mal de constructions neuves sont en train de sortir de terre du côté de Brignais, une commune située au sud-ouest de Saint-Genis. L’agence Orpi Badoil Immobilier vient de trouver un locataire pour ce T2 de 38 m2, situé au second et dernier étage de cette petite résidence récente proche du centre-ville et donnant sur un balcon de 7 m2. Il paye un loyer de 549 euros par mois, auquel il faut ajouter 70 euros pour la location d’un garage.

 

> VOURLES ET CHARLY PROPOSENT DE GRANDES MAISONS FAMILIALES AU MILIEU DE LA VERDURE

Si vous n’avez pas la chance de trouver la grande maison de vos rêves à Saint-Genis-Laval, il est conseillé de regarder aussi du côté de Vourles ou Charly. Ces deux villages sont appréciés des familles pour leur esprit campagne à proximité de Lyon. A Vourles, cette grande villa de 145 m2 (avec 4 chambres) posée sur un jardin clos de 1 000 m2 est louée 2 000 euros mensuels par Orpi Badoil Immobilier.

 

Les prix sont légèrement plus bas du côté de Charly, un village prisé des jeunes salariés en quête de verdure. Cette belle maison de 153 m2 avec terrasse et jardin de 745 m2 se loue actuellement 1 731 euros.

 

Et on trouve également de petits appartements à Charly. Orpi Badoil Immobilier loue ce T1 meublé de 39 m2, avec terrasse privative, à un montant mensuel de 580 euros.

Combien vaut une location à Oullins ou Saint-Genis-Laval ?