Lozanne et la vallée d’Azergues, la campagne à 25 minutes de Lyon

Publié le

Lozanne, c’est à la fois la deuxième couronne de l’Ouest lyonnais et la porte d’entrée sur la vallée d’Azergues. Avec des maisons à des prix plus abordables que dans les Monts d’Or, surtout à mesure que l’on remonte la rivière. Avec l’ouverture de l’A89, le secteur s’est pourtant désenclavé et commence à attirer les investisseurs. Les explications de Jean-Luc Fermaud, le responsable d’ORPI Lozanne Azergues Transaction.

LOZANNE, UN VILLAGE A L’OUEST BIEN CONNECTÉ À LYON

Lozanne, Civrieux-d’Azergues, Chazay-d’Azergues… Ces trois villages limitrophes forment la deuxième couronne de l’Ouest lyonnais, porte d’entrée sur le Beaujolais et la vallée d’Azergues, du nom de la rivière qui remonte jusqu’à Claveisolles, au nord de Lamure-sur-Azergues. 

Trois villages paisibles, animés par une vie commerçante dynamique (marchés, zone commerciale et artisanale) et surtout bien connectés à Lyon grâce à la proximité de l’A6. La gare de Lozanne, qui est équipée d’un parking, relie également les gares de Perrache et Part-Dieu en 25 minutes.

 

L’A89 A DYNAMISÉ L’ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR

La grande nouveauté, c’est l’ouverture totale de l’A89 qui a désenclavé l’ensemble de la vallée d’Azergues, en mettant le secteur à 30 minutes en voiture du centre de Lyon. Notamment grâce à l’échangeur de Châtillon-d'Azergues, qui permet de connecter le nord de la vallée.

 « On assiste d’ailleurs à une remontée des prix, encore douce, mais qui devrait s’accentuer car je pense que c’est un secteur, qui offre à la fois la vie au vert et une bonne connexion avec Lyon, où il est devenu pertinent d’investir », estime Jean-Luc Fermaud, le responsable d’ORPI Lozanne Azergues Transaction.

 

DU SIMPLE AU DOUBLE SELON L’EMPLACEMENT OU LA VUE

Les villages autour de Lozanne restent les plus prisés par les Lyonnais qui recherchent un coin de verdure pas très loin de Lyon. Et surtout plus abordables que dans les Monts d’Or, tout proches. Difficile de faire une estimation précise, les tarifs variant du simple au double selon l’emplacement ou la vue, mais le prix au m2 est compris environ entre 3 000 et 3 500 euros/m2 à Lozanne, Civrieux-d’Azergues ou Chazay-d’Azergues.

« Certaines maisons ne se vendent pas, car elles sont mal estimées. Il y a tellement de micro-marchés dans le secteur qu’il est préférable de passer par une agence immobilière, seule à même d’évaluer le juste prix », assure Jean-Luc Fermaud.

 

LES HAUTEURS DE LOZANNE SONT TRÈS RECHERCHÉES

Civrieux et Chazay, avec leur topologie vallonnée, sont plus cotés, avec une fourchette de prix proche des 3 500 euros/m2. Même tarif sur les hauteurs de Lozanne, dans le quartier Bellevues situé au sud, où l’on trouve de belles maisons avec de grands terrains. Après, tout dépend de l’état et de l’emplacement précis.

L’agence ORPI Lozanne Azergues Transaction vient ainsi de vendre une maison en bon état de 110 m2, avec un gros potentiel d’aménagement et surtout un terrain de plus de 1 000 m2, à 365 000 euros. Dans le même ordre de prix, une maison de 115 m2, toujours située sur les hauteurs à proximité de Dommartin, proche du golf de Lyon Salvagny, a elle été vendue 360 000 euros.

 

LES PRIX PEUVENT GRIMPER SUR LES HAUTEURS DE LOZANNE

Mais les prix peuvent grimper. Cette maison de 120 m2, qui dispose d’une superbe vue, un magnifique jardin arboré, une piscine, un pool house et une serre est partie à 440 000 euros.

Une villa entièrement rénovée de 193 m2, s’ouvrant sur un magnifique jardin de 1 200 m2 arboré, au calme et sans vis à vis, a été vendue 565 000 euros par l’agence ORPI Lozanne Azergues Transaction.

 

Et on se rapproche même des 600 000 euros pour certains biens. Cette magnifique villa de 180 m2, bénéficiant d’un incroyable vue panoramique, s’est monnayée à 580 000 euros.

 

Une autre maison de 213 m2, avec un très beau terrain arboré de 1 000 m2, a été commercialisée 595 000 euros par ORPI Lozanne Azergues Transaction. Même prix pour cette incroyable villa contemporaine de 186 m2, construite en 2016, avec jardin arboré et piscine qui est partie en quelques jours.

 

LE VIEUX LOZANNE RESTE ÉGALEMENT TRÈS COTÉ

Le centre de Lozanne, autour de la rivière Azergues, est également coté notamment pour sa proximité avec la gare, les écoles et les commerces. Une villa de 90 m2, avec parcelle arborée de 622 m2, est récemment partie à 330 000 euros, soit 3 600 euros/m2.

Et une maison de 150 m2 au centre de Lozanne, avec terrain arboré de 725 m2 et piscine, située proche des commerces et de la gare, a été commercialisée par l’agence ORPI Lozanne Azergues Transaction à hauteur de 447 000 euros.

 

AUTOUR DE LOZANNE, DES PRIX TRÈS VARIABLES

Autour de Lozanne, les prix évoluent vite selon l’emplacement ou la proximité avec les voies de communication, comme l’A6, qui permet de se rapprocher un peu plus de Lyon. Ainsi à Marcilly-d’Azergues, une belle maison de 100 m2 datant de 2000, avec un grand terrain au calme de 1 500 m2, a été vendue 425 000 euros, soit plus de 4 200 euros/m2.

Dans le village de Morancé, les prix sont du niveau de ceux de Lozanne, qui est située à peine à 5 km : une villa en parfait état de 115 m2, avec un terrain de 698 m2, est partie à 390 000 euros.

 

PLUS ON REMONTE L’AZERGUES, PLUS LES PRIX BAISSENT

En remontant l’Azergues, le long de la D385 qui suit l’Azergues en direction de Châtillon et Chessy, les prix commencent à diminuer du fait de l’éloignement avec Lyon. Même si l’ouverture de l’A89 relativise désormais cette donnée.

Notamment à Chatillon, qui bénéficie d’un embranchement à l’autoroute. Cette très belle villa récente de 140 m2, construite sur les hauteurs du village avec terrain de 800 m2 et piscine chauffée, est partie à 419 000 euros.

 

Il faut compter à peu près sur les même tarifs à Chessy. Une maison de 116 m2 située à deux pas du centre et de ses commerces, posée sur un jolie terrain plat de 1 600 m2 avec un belle vue, vient d’être vendue par l’agence ORPI Lozanne Azergues Transaction 339 000 euros, soit 2 900 euros/m2.

 

DE BONNES AFFAIRES AU NORD DE LA VALLÉE D’AZERGUES

Au-delà de Légny ou Ternand, les tarifs sont nettement en baisse. Ainsi à Létra, une belle maison en pierres entièrement rénovée, d’une surface de 95 m2 avec un terrain de 1 300 m2, a trouvé preneur à 239 000 euros, soit 2 500 euros/m2.

Et dans le nord de la vallée de l’Azergues, il faut tabler sur une moyenne de prix comprise entre 2 000 et 2 200 euros/m2 du côté de Chambost-Allières, et plutôt 1 500 à 1 800 euros/m2 à Lamure. « Il y a de bonnes affaires à réaliser pour les primo-accédants, car une maison achetée aujourd’hui 120 000 euros à Chambost vaudra beaucoup plus dans dix ans grâce à l’A89 », assure Jean-Luc Fermaud, le responsable d’ORPI Lozanne Azergues Transaction.

Lozanne et la vallée d’Azergues, la campagne à 25 minutes de Lyon