Monplaisir, une douceur de vivre qui a toujours la cote

Publié le

Le quartier de Monplaisir, dans le 8e arrondissement, fait partie des secteurs les plus cotés de Lyon. Recherchés par les familles et les étudiants pour sa proximité avec de nombreuses universités, la place Courtois et ses environs ont vu les prix monter ces derniers mois comme l’explique Marie Defournel-Bidault, la responsable de l’agence Orpi Monplaisir.

Avec la Croix-Rousse, Foch et la Confluence, Monplaisir fait sans conteste partie des quartiers les plus attractifs de Lyon. Le phénomène n’est pas nouveau, mais s’est amplifié ces dernières années, au point qu’il est difficile de trouver son bonheur sans passer par une agence immobilière.

« C’est un quartier qui a un charme fou mais qui bénéficie surtout de la ligne de métro D, qui est automatique. En moins de dix minutes on est à Bellecour ou à la Part-Dieu, l’hôpital Edouard-Herriot est à 5 minutes, tout comme l’université Lyon 3, la Faculté de médecine et de nombreux groupes d’enseignement privés. Du coup le secteur attire autant les familles que les étudiants et les investisseurs. Cette attractivité a eu un effet sur les prix, comme un peu partout à Lyon, avec une augmentation d’environ 15-20 % ces dernières années », souligne Marie Defournel-Bidault, qui dirige l’agence Orpi Monplaisir.

 

> AUTOUR DE L’INSTITUT LUMIÈRE, UN PETIT COIN DE PARADIS PRISÉ DES FAMILLES

Le charme fou du quartier, et notamment de la place Ambroise-Courtois qui héberge la station de métro Monplaisir-Lumière, est en grande partie dû à la Villa Lumière, ancienne demeure Art nouveau dessinée et construite par les frères Lumière à l’orée du XXe siècle, qui héberge désormais le musée et l’Institut Lumière.

Les familles apprécient aussi le jardin Lumière, un havre de paix ouvert au public et situé entre la Villa et le Hangar du Premier-Film. Les espaces verts sont rares dans le quartier, mis à part le parc Blandan situé à un gros kilomètre, et celui-ci est particulièrement prisé aux beaux jours.

 

> LA PLACE AMBROISE-COURTOIS VIBRE TOUTE L’ANNÉE AU RYTHME DE NOMBREUX ÉVÉNEMENTS

La vie commerçante est également un des points forts de la place Ambroise-Courtois. Outre un marché présent quatre fois par semaine, l’association des commerçants se démène pour animer le quartier en organisant des événements en toutes saisons (braderie, grandes tablées, patinoire, projections de films…) et proposant régulièrement des remises aux habitants afin qu’ils privilégient les commerces de proximité.

Cette vie animée, même si le secteur reste très calme, a des conséquences sur les biens situés autour de la place Ambroise-Courtois qui sont évidemment recherchés et rares, trouvant généralement preneur en quelques heures. En moyenne, il faut compter 420 à 430 000 euros pour un appartement de 70 m2, soit au moins 6 000 euros/m2.

 

> UNE GROSSE PRESSION SUR LES PETITES SURFACES DANS LE QUARTIER MONPLAISIR

« Il y a une très forte demande pour les petites surfaces : dans le quartier Monplaisir, les studios, les T1 ou les T2 partent généralement dans la journée, crise sanitaire ou pas. On ressent par contre un léger ralentissement pour les grandes surfaces, au-delà de 400 000 euros. Les temps de vente sont un peu plus longs, mais les prix ne baissent pas », illustre Marie Defournel-Bidault, la responsable de l’agence Orpi Monplaisir.

Récemment, l’agence Orpi Monplaisir a vendu dans la rue Saint-Nestor toute proche ce T4 traversant et lumineux de 91 m2, bénéficiant d’un grand séjour donnant sur un balcon à vivre, au prix de 522 000 euros.

 

> L’AVENUE DES FRÈRES-LUMIÈRE ATTIRE LES ENSEIGNES DE LA CROIX-ROUSSE

De l’autre côté de la place Courtois, l’avenue des Frères-Lumière a bien changé en quelques mois, avec l’apparition de nombreuses enseignes (Bouillet Goûter, Pralus, Sibilia, Mons…) que l’on trouvait jusqu’ici uniquement à la Croix-Rousse, un quartier auquel Monplaisir est de plus en plus comparé.

Les rez-de-jardins, comme les derniers étages en toit-terrasse, sont hyper prisés et rares. Cela n’a pas empêché l’agence Orpi Monplaisir de vendre récemment, à 100 mètres de la place Courtois, ce T3 de 70 m2 en rez-de-jardin, au calme d’une copropriété récente et sécruisée, donnant sur une charmante terrasse arborée.

 

> SANS SOUCI, UNE EXTENSION TRÈS AGRÉABLE DU QUARTIER MONPLAISIR

Le quartier Sans Souci, situé à 800 m de la place Courtois, et connecté lui aussi au métro D avec la station Sans Souci, est devenu une véritable extension très agréable du quartier Monplaisir.

Très proche de l’Université Lyon 3, mais aussi de plusieurs acteurs de l’enseignement privé, ce quartier qui aimante les étudiants a gagné en animation ces dernières années, avec l’arrivée de nombreux commerces, restaurants et cafés venus rejoindre le Kaffe Berlin, un des plus anciens dans le secteur. C’est ici aussi qu’est installée l’agence Orpi Monplaisir.

Les petites surfaces sont évidemment très prisées des investisseurs, qui ont l’assurance de louer leur bien. Ce studio de 18 m2 (loué 485 euros par mois), au 4e étage d’une copropriété des années 2000, a été récemment vendu 125 000 euros par l’agence Orpi Monplaisir.

 

> LES PRIX SONT LÉGÈREMENT PLUS DOUX AU NIVEAU DU QUARTIER SANS SOUCI

D’une manière générale, les prix sont légèrement plus bas qu’à Monplaisir, davantage prestigieux et coté. Autre point positif : on est tout proche de l’immense parc Blandan, véritable poumon vert du 8earrondissement de Lyon.

Il faut néanmoins compter à Sans Souci en moyenne au moins 5 000 euros/m2 pour des surfaces moyennes. Rue Santos-Dumont, à quatre minutes à pied du métro Sans Souci, Orpi Monplaisir vient ainsi de vendre ce T1 de 36 m2 disposant d’une cuisine aménagée récemment et d’une pièce de vie lumineuse, ainsi que d’une cave. Le genre de bien très prisé dans ce secteur étudiant…

Les prix restent dans cette moyenne du côté du cours Albert-Thomas. L’agence Orpi Monplaisir a récemment vendu, dans cet immeuble de 2010 situé au pied du métro, un appartement de 45 m2 lumineux avec belle pièce de vie et balcon à vivre (loué 750 euros) au prix de 255 000 euros.

 

Monplaisir, une douceur de vivre qui a toujours la cote