Tassin et Point du Jour : pourquoi il faut investir avant l’arrivée du métro E

Publié le

L’arrivée probable en 2030 du métro E à Tassin Alaï, qui ira jusqu’à Bellecour voire peut-être la gare de la Part-Dieu, va entraîner une forte augmentation des biens immobiliers dans le secteur de Tassin et du Point du Jour, dans le 5e arrondissement de Lyon. Les responsables des agences ORPI sont unanimes : c’est le moment d’investir.

La question n’est plus de savoir si le métro E va se faire, mais quel sera son terminus : Bellecour ou Lyon Part-Dieu ? Après que le Sytral a présenté le tracé de la future ligne du métro lyonnais en juin, il est désormais presque acquis que le métro E sera bien inauguré en 2030.

Une autre certitude : son point de départ sera le quartier Alaï à Tassin-la-demi-Lune et il desservira les stations Libération (à l’angle de l’avenue Foch et de la rue Mermet), Ménival, Point-du-Jour et Saint-Irénée dans le 5earrondissement de Lyon. Les travaux doivent débuter en 2025, dans six ans à peine…

 

TASSIN SERA À UNE DIZAINE DE MINUTES DE LA PLACE BELLECOUR

« Et l’arrivée du métro cela va considérablement transformer le visage de Tassin qui, même en conservant son caractère de petite ville, va devenir un nouvel arrondissement de Lyon puisqu’on sera à peine à une dizaine de minutes de la place Bellecour », assure Antoine Jurado. 

Le gérant des agences ORPI Latitude 45 à Tassin-la-demi-Lune et Ecully s’attend à une forte hausse de la demande et donc des tarifs dans les années à venir.

 

LE DYNAMISME DU CENTRE REND LA VILLE ATTRACTIVE

Pourtant Tassin a déjà connu cette année un sérieux rattrapage du prix au m2. La volonté de la municipalité de dynamiser le centre-ville est en train de payer : les terrasses de cafés et restaurants ne désemplissent pas, les commerces branchés s’installent, le marché attire toujours un peu plus de clients. 

Et la gare tram-train de Tassin-Ecully, à 800 m de la place de l’Horloge, met la station Gorges de Loup, à Lyon 9e, à 6 minutes à peine. « Tassin est redevenu attractif », estime Antoine Jurado.

4 500 EUROS/M2 POUR DU RÉCENT AUTOUR DE L’HORLOGE

Conséquence, les prix montent, même s’ils restent plus doux qu’à Lyon. A Tassin centre, autour de l’Horloge, il faut compter 4 500 euros/m2 pour un appartement dans une copropriété élégante des années 2000 avec belles prestations (parking, balcon, ascenseur). Pour les copropriétés plus anciennes, les prix descendent à 3 500 euros/m2. 

Les maisons disponibles s’arrachent en quelques jours : un bien moyen de 90 m2 avec 300 m2 de terrain coûte au minimum 500 000 euros. Et c’est au moins 800 000 euros pour une maison de 170 m2 avec suffisamment d’espace pour accueillir une piscine. « Ces biens sont très recherchés quand il n’y a pas de contraintes d’environnement », complète Antoine Jurado de l’agence ORPI Latitude 45 à Tassin.

 

LE BOURG TRÈS RECHERCHÉ, ENCORE DES OPPORTUNITÉS À ALAÏ

Autre secteur très recherché, le quartier du Bourg, à proximité de la gare et de l’Institution Saint-Joseph, qui attire une clientèle jeune et aisée. Les prix s’envolent, puisqu’il faut compter entre 700 000 et 1 million d’euros pour une maison élégante de 150 m2.

Plus au sud, du côté d’Alaï où seront justement construits la station de départ du métro E ainsi qu’un pôle d’échange multimodal, les tarifs sont plus attractifs : autour de 3 600 euros/m2. Il y a donc des opportunités à saisir dans des résidences des années 2000, même si les prix montent rapidement.

 

LE POINT DU JOUR VA AUSSI BÉNÉFICIER DE L’ARRIVÉE DU MÉTRO

Du côté de Lyon 5e, les tarifs ont également tendance à fortement augmenter depuis quelques mois. « Notamment dans le quartier Point du Jour, autour de la place Bénédict-Teissier qui est très recherchée pour ses commerces de qualité et les nombreux établissements scolaires installés à proximité. Même si certains acheteurs privilégient encore le quartier Saint Just pour sa liaison en funiculaire avec le centre ville. L’arrivée d’une station de métro au cœur du Point du Jour, reliant le quartier à la place Bellecour, va tout changer », confirme Rania Clech, co-gérante des agences de la Place ORPI à Saint-Just et dans le Vieux Lyon.

 

DE 4 000 À 4 500 EUROS/M2 EN UN AN AU POINT DU JOUR

En un an seulement, le prix pour un appartement récent dans le quartier du Point du Jour est passé de 4 000 à 4 500 euros/m2. Les prix pour les biens des années 70 se monnayent autour de 3 000 euros/m2, contre 2 600 euros/m2 il y a à peine 12 mois. Et toutes les rues du quartier du Point du Jour sont concernées, que ce soit la rue des Aqueducs, l’avenue du Point du Jour ou la rue de la Favorite.

 

ENTRE 600 000 ET 850 000 EUROS POUR UNE MAISON AU POINT DU JOUR

Pour une maison dans le secteur Point du Jour, il faut être très réactif car les biens se vendent très vite en raison d’une grosse demande, notamment de jeunes couples avec enfants. Autour des très recherchées rues François-Genin, Tourvielle ou Jean-Marie-Duclos, il faut ainsi compter de 600 à 850 000 euros pour une maison des années 1930 à rafraîchir de 180-200 m2, mais avec un terrain.

ENCORE DES OPPORTUNITÉS DANS LE QUARTIER LA PLAINE

Plus proche d’Alaï et de la future station de départ du métro E (même s’il faudra passer à pied par la très raide rue de Bélissen), le quartier La Plaine offre une alternative intéressante. Pour l’instant, car les prix commencent à monter : une maison de 110 m2 à rénover avec 400 m de terrain se négocie ici autour de 450 000 euros. Et si la rénovation a déjà été effectuée, il faut plutôt compter entre 700 et 800 000 euros.

 

A MÉNIVAL, UN DES PRIX AU M2 LES PLUS BAS DE LYON

Pour des tarifs beaucoup plus doux, reste le quartier de Ménival, à la frontière avec Tassin. Ces grands ensembles construits dans les années 60-70 sont actuellement boudés par les acheteurs : le prix au m2, qui atteint 2 300 euros, est d’ailleurs l’un des plus bas de Lyon. Mais la présence future d’une station de métro pourrait changer la donne d’ici une dizaine d’années…

 

DE NOMBREUX PROGRAMMES NEUFS AUTOUR DE LA RUE PIERRE-VALDO

Sentant que la demande pour le quartier Point du Jour est en train de monter en flèche, les promoteurs sont en train de construire une petite dizaine de programmes immobiliers neufs, dont la moitié sur la rue Pierre-Valdo, entre les quartiers Tourvielle et La Plaine. La livraison est attendue courant 2020 avec un prix au m2 d’environ 5 400 euros. Ainsi un 3 pièces de 72 m2 est actuellement proposé à 391 000 euros.

Tassin et Point du Jour : pourquoi il faut investir avant l’arrivée du métro E