200 zones prioritaires : entrepreneurs, pourquoi pas vous ?

Le premier réseau immobilier de France a défini 200 zones prioritaires pour parfaire son maillage sur le territoire. Thierry Anger, Directeur du développement national ORPI, les présente.

Entreprendre avec ORPI

Un maillage serré et équilibré des implantations géographiques constitue un enjeu crucial pour tous les grands réseaux d’agences immobilières. « ORPI n’échappe pas à la règle », confirme Thierry Anger, directeur du développement national chez ORPI France. À cette fin, pour densifier encore sa présence sur certains territoires, le premier réseau immobilier en France se donne les moyens de sa politique. L’objectif ? « Attirer de nouveaux talents dans des zones où ORPI n’est pas représenté ou encore trop peu », commente-t-il. Où exactement ? D’une part, sur des communes de plus de 20 000 habitants sans agence ORPI, comme Saint-Malo, Martigues, Châteauroux, Conflans-Sainte-Honorine ou Chatou. De l’autre, sur des communes de 50 000 habitants et plus comptant moins de deux agences ORPI, telles qu’Amiens, Caen, Mérignac, Grenoble, La Roche-sur-Yon, Nantes et Poitiers, par exemple. Au total, ORPI a identifié près de 200 zones prioritaires.

Pourquoi on vous en parle ? « Parce que cette information peut intéresser des porteurs de projets désireux de s’implanter sur ces territoires, explique Thierry Anger. Car l’opération conquête menée par ORPI sur ces 200 zones prioritaires s’accompagne d’un coup de pouce financier. Ainsi, les droits d’entrée à acquitter par un créateur passent de 25 000 euros formation incluse à 17 000 euros, et de 15 000 à 9 000 euros pour un agent existant. Le nouvel associé bénéficiant par ailleurs de tous les outils du réseau, de la notoriété de la marque et du soutien de son GIE local.

Intéressé(e) ? Pour savoir si vous vous situez à proximité d’une zone prioritaire, contactez-nous par mail en écrivant à developpement@orpi.com.

Sur le même sujet

LES OUTILS ORPI