En décidant de baisser d'un quart de point de base son principal taux directeur, la Banque centrale européenne (BCE) va-t-elle rendre les prêts immobiliers plus favorables pour les particuliers ?

En décidant de baisser d'un quart de point de base son principal taux directeur, la Banque centrale européenne (BCE) va-t-elle rendre les prêts immobiliers plus favorables pour les particuliers ? C'est ce que pense Philippe Taboret, le directeur général adjoint du courtier en crédits immobiliers Cafpi. Selon lui, la baisse à 1,25 % du taux directeur « devrait profiter aux emprunteurs ». Toutefois, les banques pourraient décider de ne pas répercuter cette baisse directement sur les crédits ce qui aurait pour corollaire un statu quo sur les taux qui avaient tendance à se redresser ces derniers mois.

Inscription à la newsletter