La VAE Orpi : une porte ouverte sur tous les possibles

Publié le

À 33 ans, Magali Jean, gérante de l’agence immobilière Orpi du Village à Marseille, a déjà quatorze ans d’immobilier à son actif ! « Après plusieurs années dans différents réseaux comme négociatrice, j’ai décidé de me lancer avec mon associé », témoigne-t-elle.

Pourquoi Orpi ? « J’avais eu l’occasion de travailler dans une agence du réseau. À l’époque, tout m’avait séduite : l’état d’esprit de la coopérative, la notoriété de la marque, ses outils de travail, tout. Au moment d’ouvrir notre propre agence, en juin 2011, c’est donc sans hésitation que nous nous sommes tournés vers Orpi.

La météo de notre activité était plutôt au beau fixe. Mais une ombre restait malgré tout au tableau. Uniquement titulaires de la carte T, nous ne pouvions pas répondre aux demandes des clients qui nous sollicitaient pour gérer leur bien. C’était hyper frustrant ! Ni notre expérience professionnelle ni nos diplômes ne nous permettaient d’obtenir la sacro-sainte carte G afin de proposer ce service. Nous n’imaginions pas retourner sur les bancs de la fac, ni perdre notre indépendance en nous associant. Alors, la mort dans l’âme, nous avions fini par faire une croix dessus.

Donc vous imaginez bien que, quand Orpi nous a informés de la mise en place d’un cursus de validation des acquis de l'expérience (VAE), j’ai immédiatement saisi cette super opportunité ! Lors de mon inscription en 2016, mon objectif était clairement de décrocher la carte G pour ouvrir le service dans nos locaux le plus rapidement possible. » Pari gagné haut la main pour Magali, sortie major de sa promotion ! Un an plus tard, l’heureuse lauréate est enchantée.

« La carte G va nous permettre de développer enfin un portefeuille de gestion, de valoriser encore plus notre activité, et donc de pérenniser notre structure ! »

L’occasion aussi pour Magali de remercier chaleureusement Guillaume Martinaud et toute l’équipe Orpi pour la parfaite orchestration de ce projet. « Permettre à tous, dans le réseau, d’avoir accès à cette formation est un plus inestimable, souligne-t-elle. Le programme de VEA a été conçu sur mesure par l’ESPI (École supérieure des professions Immobilières) pour les Orpistes. Avec une vocation business très marquée, puisque ces cursus visent à permettre à des patrons d’agence d’obtenir une carte professionnelle complémentaire et à des managers, des conseillers ou encore des assistants de repartir avec une carte T, l’indispensable sésame pour s’installer à leur compte. »

Sur le même sujet