Louer une partie de son domicile sans impôt : les limites 2018

Publié le

Les personnes qui louent en meublé une ou plusieurs pièces de leur résidence principale sont exonérées d’impôt sur les loyers qu’ils perçoivent s’ils ne dépassent pas certains plafonds

Les personnes qui louent en meublé une ou plusieurs pièces de leur résidence principale sont exonérées d’impôt sur les loyers qu’ils perçoivent s’ils ne dépassent pas certains plafonds. Pour l’année 2018, ces limites s’établissent, hors charges, à 185 €/m2 en Île-de-France et à 136 €/m2 dans les autres régions. Attention ! Les pièces louées doivent constituer la résidence principale du locataire ou du sous-locataire en meublé, ou sa résidence temporaire s'il s’agit d’un salarié saisonnier.

Pour aller plus loin

Consultez le point sur les revenus locatifs à déclarer proposé par le site de l’Administration française.