Population en pays de Retz

Publié le

Le pays de Retz a gagné 12 768 habitants entre 2013 et 2018. Sa ville-phare, Pornic, a quant à elle pris 1 282 habitants de plus, selon l'Insee.

Selon le dernier recensement, 181 361 personnes vivent dans l’une des 42 communes du pays de Retz (243 387, si on intègre Rezé et Bouguenais).

De 2013 à 2018, le secteur a gagné 12 768 habitants, soit une augmentation annuelle (1,3 %), légèrement supérieure à celle de l’ensemble de la Loire-Atlantique (1,2 %). Toutefois, cette hausse était d’1,7 % par an en 2016 et d’1,45 % en 2017. Une hausse qui baisse donc.

Pornic toujours attractif

Parmi les 15 communes de Loire-Atlantique comptant plus de 15 000 habitants, Pornic est l’une des celles qui connaissent la plus importante croissance démographique.

En cinq ans, la commune a gagné 1 282 habitants (+1,7 % par an).

La percée de La Bernerie-en-Retz

Bouaye accentue sa croissance. Entre 2013 et 2018, 1 359 personnes sont venues s’installer dans la cité boscéenne (+3,8 % par an).

Dans le département, seule la ville de Sautron (+3,9 %) fait mieux.

Saint-Léger-les-Vignes voit aussi sa population exploser. De 2008 à 2018, elle est passée de 1447 à 1902 habitants (+31,4 %).

La Bernerie-en-Retz intègre aussi le Top 5 des communes de Loire-Atlantique les plus attractives. En cinq ans, la population a augmenté de près de 15 % passant de 2611 habitants en 2013 à 3016 en 2018.

Saint-Michel-Chef-Chef (+2,7 %), Les Moutiers-en-Retz (+2,7 %), Sainte-Pazanne (2,6 %) et La Marne (2,6 %) ont aussi la cote.

Paimbœuf souffre encore

Entre 2013 et 2018, Paimbœuf a perdu 204 habitants (-1,3 % par an). Sur la période, et comme l’année dernière, seules les villes du Pouliguen (-1,8 %) et Soulvache (-1,4 %) font pire en Loire-Atlantique.

Corsept (-0,4 % par an) est l’autre commune du pays de Retz à voir sa population diminuer.

Un Top 10 inchangé

Avec 15 570 habitants en 2018, Pornic, 14e plus grande ville du département, reste la ville la plus peuplée du pays de Retz.

Elle devance Saint-Brevin (14 118 habitants), Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (8 991), Bouaye (7 914), Machecoul-Saint-Même (7 553), Sainte-Pazanne (6 889), Chaumes-en-Retz (6 827), La Montagne (6 261), Pont-Saint-Martin (6 196) et Saint-Jean-de-Boiseau (5 961).

Le tiercé des villes les moins peuplées du pays de Retz est inchangé : Cheix-en-Retz (1 086 habitants), Préfailles (1 242) La Marne (1 558).

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence