PrésiTrack : 6 Français sur 10 considèrent que l’offre de logement social n’est pas assez conséquente

ORPI s’associe à l’institut OpinionWay, aux Echos et à Radio Classique pour dévoiler de façon quotidienne les grandes tendances de la campagne et notamment la thématique du logement. Pour cette cinquième semaine du dispositif PrésiTrack*, ORPI a interrogé les Français sur le logement social. Bernard Cadeau, Président d’ORPI, apporte sa vision sur les perceptions et souhaits des Français sur ce volet clé pour le vivre-ensemble.

ORPI bouge

Télécharger le communiqué de presse


6 Français sur 10 considèrent que l’offre de logement social n’est pas assez conséquente

Les politiques menées en faveur du développement du parc de logements sociaux ne s’avèrent pas assez efficaces, et la demande surpasse toujours de beaucoup l’offre. C’est l’avis de 60% des sondés et notamment des 25-34 ans (à 62%) et des locataires (à 69%).

Pour parvenir à un équilibre entre offre et demande, différentes pistes peuvent être empruntées : le développement du parc par la construction, l’encouragement à la mobilité du social vers le privé, la mise à contribution de logements du parc privé. Ces deux dernières pistes sont celles qui peuvent permettre de débloquer la situation le plus rapidement.

Près de 8 Français sur 10 considèrent que les bailleurs privés ont un rôle important à jouer pour le logement des ménages modestes

Cela passe notamment par la mise en place de logements à loyers modérés sur le marché en échange d'avantage fiscaux, ou par l'assouplissement des critères d'accès à la location.

Les Français approuvent largement les mesures en faveur d'une plus grande mobilité dans le parc social

9 Français sur 10 adhèrent ainsi à l'idée de contrôler plus fréquemment les conditions de revenus des bénéficiaires des logements sociaux.

7 Français sur 10 estiment également que la mobilité doit être encouragée dans le logement social en supprimant le "bail à vie".

LES OUTILS ORPI