Immobilier Franche-Comté

Il y a actuellement 2 agences en région Franche-Comté et ses environs, 83 biens à acheter et 3 biens à louer

La région Franche-Comté est peuplée de 1 175 680 habitants.
61 % des habitants sont propriétaires et ils gagnent en moyenne 2 360 euros par mois.
328 640 familles y habitent et 50 % de ces familles ont des enfants.
59 % des logements sont des maisons et 6 % sont des résidences secondaires.
Il y a 16 460 commerces de proximité.

Franche-Comté en quelques chiffres

1-Immobilier

Critères Franche-Comté
Type de maison Segmentation des maisons et des immeubles
Maisons récentes
Densité de logements Nombre de logements par hectare
<1 log/ha
Propriétaires (vs. locataires) Taux de propriétaires (%)
61 % 61 %%
Ancienneté du logement Médiane des dates de construction des logements
1970
Résidences secondaires Taux de résidences secondaires (%)
6 % 6 %%
Petites surfaces (<40 m2) Taux de résidences principales de moins de 40 m² (%)
7 % 7 %%
Logement social HLM Part des HLM parmi les résidences principales (%)
13 % 13 %%
Taxe habitation Taux en vigueur (%)
NA
Taxe enlèvt ordures ménagères Taux en vigueur (%)
NA
Taxe foncière Taux en vigueur (%)
NA
Maisons Part des maisons
59 % 59 %%
Appartements Part des appartements
41 % 41 %%

Les derniers biens publiés

    Guide immmobilier Orpi de Franche-Comté

    1. Franche-Comté : un carrefour, deux frontières

      La Franche-Comté se situe entre la Bourgogne – à laquelle elle est désormais rattachée administrativement – et la Suisse, sur les départements du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. Territoire montagneux, surtout à l’est (massifs des Vosges et du Jura), la Franche-Comté possède une agriculture riche (viticulture et fromages). Une industrie importante s’est également développée à ce carrefour entre le nord et le sud de la France, l’Allemagne et la Suisse, très bien connecté grâce à l’A36 et à deux lignes grande-vitesse. La particularité de l’architecture franc-comtoise donne aux biens leur caractère.

    2. L’immobilier de Besançon à Belfort

      Située dans le Doubs, Besançon (120 000 habitants) était la préfecture de l’ancienne région Franche-Comté. Sa gare TGV est au carrefour des axes Nord-Sud (vers Paris) et Est-Ouest (vers la Suisse et l’Allemagne). Dans cette ville verte, les maisons à l’architecture typique sont encore évaluées à moins de 2 000 €/m2 en moyenne. Plus à l’est, sur le canal Rhône-Rhin, entre les Vosges et le Jura, la ville de Belfort offre des prix plus abordables (1 300 €/m2). Agglomération de taille plus modeste, sa culture est ancrée dans l’Alsace historique.

    3. Jura : territoire préservé

      Département rural, le Jura est une terre avec une nature préservée. Ses deux centres urbains, Dole et Lons-le-Saunier (environ 1 200 €/m2), ne dépassent pas les 25 000 habitants (pour un département de 260 000 habitants). Le Jura est une destination de tourisme nature : randonnée l’été et ski de fond l’hiver au programme. Plus de 10 % des logements du Jura sont des résidences secondaires.

    4. Haute-Saône : un marché immobilier accessible

      La Haute-Saône est un département rural mais à tradition industrielle, concentrée notamment sur l’aire urbaine de Vesoul (près de 60 000 habitants). Des villages pittoresques se trouvent en bord de Saône, dont certains comme Ray-sur-Saône sont classés « Petites cités comtoises de caractère ». Le prix moyen d’une maison dans le département est de 1 000 €/m2.

    À la découverte de Franche-Comté

    Les départements en Franche-Comté