Immobilier Languedoc-Roussillon

Il y a actuellement 65 agences en région Languedoc-Roussillon et ses environs, 3728 biens à acheter et 416 biens à louer

La région Languedoc-Roussillon est peuplée de 2 700 270 habitants.
58 % des habitants sont propriétaires et ils gagnent en moyenne 2 180 euros par mois.
756 370 familles y habitent et 50 % de ces familles ont des enfants.
59 % des logements sont des maisons et 21 % sont des résidences secondaires.
Il y a 50 990 commerces de proximité.

Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

1-Immobilier

Critères Languedoc-Roussillon
Type de maison Segmentation des maisons et des immeubles
Maisons récentes
Densité de logements Nombre de logements par hectare
1 log/ha
Propriétaires (vs. locataires) Taux de propriétaires (%)
58 % 58 %%
Ancienneté du logement Médiane des dates de construction des logements
1974
Résidences secondaires Taux de résidences secondaires (%)
21 % 21 %%
Petites surfaces (<40 m2) Taux de résidences principales de moins de 40 m² (%)
10 % 10 %%
Logement social HLM Part des HLM parmi les résidences principales (%)
9 % 9 %%
Taxe habitation Taux en vigueur (%)
NA
Taxe enlèvt ordures ménagères Taux en vigueur (%)
NA
Taxe foncière Taux en vigueur (%)
NA
Maisons Part des maisons
59 % 59 %%
Appartements Part des appartements
41 % 41 %%

Les derniers biens publiés

    Guide immmobilier Orpi de Languedoc-Roussillon

    1. Languedoc-Roussillon : un territoire attractif

      La douceur du climat méditerranéen rend le Languedoc-Roussillon très attractif et en fait la région avec la plus forte croissance démographique de France. Si les retraités viennent en nombre et tirent vers le haut la moyenne d’âge de la population, de nombreux actifs sont également séduits par la région et contribuent à dynamiser l’activité des agglomérations languedociennes de Montpellier, Nîmes, Perpignan et Béziers. Le marché immobilier du Languedoc-Roussillon est divisé en deux, entre les côtes très prisées et l’arrière-pays plus sauvage (Aubrac, Cévennes, région de Carcassonne).
    2. Montpellier, le poumon du Languedoc-Roussillon

      L’activité de la région Languedoc-Roussillon se concentre sur un arc Narbonne-Béziers-Montpellier-Nîmes, traversé par une ligne grande vitesse la reliant à l’Espagne et à Paris. Au centre, Montpellier est la ville la plus peuplée (un demi-million d’habitants) et la plus chère (2 700 €/m2 en moyenne). Importante ville universitaire, elle possède une population jeune et dynamique : près d’un actif sur deux dans l’Hérault travaille dans la métropole de Montpellier.
    3. Languedoc-Roussillon : entre mer et montagne

      Des Costières de Nîmes au muscat de Rivesaltes, le Languedoc-Roussillon est une terre viticole L’arrière-pays présente des paysages de maquis et de garrigue, comme autour de la cité médiévale Carcassonne (1 200 €/m2). Il contraste avec les lagunes et les étangs du littoral autour de Narbonne (1 700 €/m2). Au nord, les Cévennes surplombent Nîmes et Montpellier, alors qu’au sud, ce sont les Pyrénées qui forment l’horizon visible depuis Perpignan (125 000 habitants, 1 400 €/m2). La préfecture des Pyrénées-Orientales est connectée à Barcelone par le TGV et l’autoroute. L’influence catalane se ressent fortement dans l’architecture.
    4. Languedoc-Roussillon : le pays des stations balnéaires

      L’été, les touristes font décupler la population des stations balnéaires languedociennes. Parmi les plus populaires, on trouve le Grau-du-Roi (3 900 €/m2) et Agde (2 600 €/m2). D’autres préfèrent le charme des maisons de pêcheur de Sète (3 100 €/m2). Plus au sud, on trouve de belles plages de sable au pied des montagnes à Argelès-sur-Mer (2 900 €/m2) ou Banyuls (3 000 €/m2) près de la frontière espagnole.

    À la découverte de Languedoc-Roussillon

    Les départements en Languedoc-Roussillon