Les remparts de Boulay

Publié le

Les deux tours de « Dada », derniers vestiges de l’enceinte fortifiée détruite en 1635. Elles témoignent encore de la puissance passée de Boulay et des Seigneurs des lieux.

Boulay, ancienne ville-forte médiévale érigée en Comté en 1615, possédait comme toutes les villes similaires, une ceinture de remparts qui furent détruits en 1635 pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648).

Au Moyen Âge, la ville de Boulay se développait et le château des sires de Boulay fut implanté au nord-ouest de la ville. Le cours d’eau de l’Ellbach avait été détourné pour approvisionner en eau les fossés de la ville. Les murs d’enceinte et les tours du château, transformés en couvent pour les Récollets venus d'Irlande au XVIIIe siècle, furent démantelés.

Elles sont aujourd’hui le départ d’un chemin de randonnée vers l’église de Valmunster.

De nos jours, de nombreux lieux et rues de la ville ont gardé les dénominations et parfois le cachet de cette époque, telles les rues du Four Banal, du Pressoir, du Chaudron, de la Dîme, du Marché au Blé

Nos biens actuellement en vente sur la commune de Boulay

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence