Dossier pratique : Bien vendre pour acheter encore plus grand

Acheter moins cher, c'est bien ! Mais vendre au plus juste prix, c'est encore mieux ! Nos conseils et astuces.

Six règles d'or pour une vente réussie.

 

1. Préparez-vous

Posez-vous toutes les questions concernant les avantages et les inconvénients de votre bien : confort, situation, distribution des pièces, orientation, mode de chauffage, entretien, quartier, commerces, écoles, transports, stationnement. Préparez-vous à répondre en toute transparence aux interrogations de l'acheteur. Il vous demandera des précisions sur le montant des impôts locaux, des charges ou des travaux prévus dans la copropriété. Ne lui mentez jamais !

2. Constituez un dossier complet

Vous devez fournir des documents obligatoires : titre de propriété, diagnostics de recherche d'amiante, de plomb, de termites, électricité, gaz, ainsi que la mesure de la surface pour un appartement ou une maison en copropriété. Pensez aussi à préparer les factures : chauffage, entretien, réparations, impôts locaux. Et, dans une copropriété rassemblez les procès verbaux des 3 dernières assemblées générales, le règlement de copropriété, les coordonnées du syndic, le carnet d'entretien de l'immeuble.

3. Fixez le plus juste prix

 L'acheteur connaît probablement le prix du marché. Si vous vous obstinez à ne pas en tenir compte, la vente risque de ne pas aboutir. Comment procéder ? Rien de plus simple : il suffit de s'adresser à votre agent ORPI local. En effet, lui seul est capable de vous renseigner sur le montant des transactions conclues dans votre quartier pour des biens similaires au vôtre. Sa connaissance du terrain, mais aussi l'accès à une base de données de prix exclusive ORPI, appelée ECM pour « Étude Comparative de Marché », lui permettent de vous donner l'estimation la plus précise de la valeur de votre bien, sur le marché local.

4. Faites appel à un professionnel

Si vous pensez ne pas pouvoir vous occuper vous-même de la vente et de toute la logistique : annonces, prises de rendez-vous, visites, expertises, signatures, faites appel à un professionnel. A un agent immobilier ORPI, par exemple, qui en contrepartie d'une commission se chargera de toute l'opération pour vous.

5. Donnez un petit coup de frais à votre logement

Mieux vaut faire envie que pitié ! Certains travaux peuvent vous faire gagner de l'argent, d'autres sont inutiles voire dispendieux. Sachez optimiser votre patrimoine et le présenter sous son meilleur jour. Vous pouvez aussi faire appel à un décorateur spécialisé qui aménagera et décorera votre logement afin de le présenter sous son meilleur jour. Importé des pays anglo-saxons, le « home staging » (traduire par « mise en scène de son intérieur ») permet de créer une ambiance propice à la vente. L'objectif : séduire l'acquéreur dès le premier coup d'oeil.

6. Apprenez à négocier

Au moment de négocier montrez-vous ferme. Fixez-vous un prix plancher. Mais sachez aussi lâcher du lest au moment opportun pour conclure la transaction.

© Copyright Rent a NEWS, avril 2010.