Pour un ménage, l'achat d'une maison est un investissement humain et financier. Mensualités de l'emprunt à rembourser, impôts, frais divers au moment de l'achat? Les conséquences financières d'un achat immobilier peuvent être importantes. Pourtant, il est possible de faire baisser le prix d'une maison.

Faire baisser le prix de la maison pour être proche des prix du marché

Pour être en position de force lors de l'achat d'une maison, il est nécessaire de bien connaître le marché immobilier local. Des réseaux d'agences comme Orpi proposent des études de marché complètes, permettant de négocier le prix de la maison à la baisse si le vendeur se montre trop gourmand. L'autre paramètre à prendre en compte est le temps. Si le bien immobilier est en vente depuis longtemps, le vendeur sera peut-être plus disposé à faire baisser le prix de la maison. Dans tous les cas, un acheteur doit oser faire une première proposition à un prix plus bas que celui demandé par le vendeur.

Tirer le prix d'une maison à la baisse en jouant sur ses différentes composantes

Le prix d'une maison se compose de plusieurs éléments qui ne dépendent pas tous du vendeur, comme les modalités de remboursement du prêt, les frais d'agence et les frais de notaire. La négociation sur ces coûts permet de faire baisser le prix d'une maison. Une alternative aux agences immobilières est de passer par des sites de transactions entre particuliers. Mais gare aux arnaques ! Pour les frais de notaire, une astuce est de séparer la valeur de la maison et celle du mobilier qu'elle contient. La valeur des meubles et équipements vendus peut être déduite du prix de la maison. Ainsi, les frais de notaire sont calculés en fonction de la seule valeur immobilière et le prix de la maison diminue.

Profiter de crédits d'impôt pour faire baisser le prix d'une maison

Le prix d'un bien immobilier est composé en partie de taxes perçues par l'Etat. Des crédits d'impôt sont régulièrement mis en place et permettent de faire baisser le prix d'achat d'une maison. Parmi les opportunités, la réalisation de travaux améliorant l'efficacité énergétique de sa maison ; ou la réduction fiscale accordée lorsqu'une maison est achetée puis mise en location (loi Pinel).