Sur ses terres accueillantes où coulent le Cher et le canal de Berry, le Val de Cher offre à ses habitants le plaisir d'une vie à la campagne. Porté par le marché du travail de Montluçon, le Val de Cher cherche à développer son potentiel touristique par la transformation des maisons en hébergements de passage.

Le Val de Cher, terres de verdure

Le Val de Cher étend son territoire le long du cours du Cher, sur une trentaine de kilomètres. Ses contours sont délimités par la communauté de communes du Val de Cher, une intercommunalité qui regroupe dix communes à cheval sur deux départements : l'Allier à l'est et le Cher à l'ouest. Elle déploie ses paysages verts dans une vallée où se côtoient saules, aulnes, peupliers et frênes. Un lieu où les randonneurs prennent plaisir à découvrir la nature. Outre le Cher, le Val de Cher accueille le canal de Berry qui relie Montluçon au sud à Noyers-sur-Cher au nord. Près de 6 000 habitants occupent cette région essentiellement rurale. Toutefois, dans sa limite sud, le Val de Cher borde l'agglomération de Montluçon, sous-préfecture de l'Allier, qui concentre le potentiel d'emploi de la région.

Le Val de Cher porté par le dynamisme de Montluçon

L'agriculture constitue le principal moteur de l'économie du Val de Cher. Les prés et les champs accueillent respectivement des vaches charolaises et des semences de céréales. Quelques industries participent également à l'activité du Val de Cher, mais le vrai vivier d'emplois de la région se situe à Montluçon, à seulement 17 km d'Audes, siège de l'intercommunalité du Val de Cher. Traversée par la RCEA (Route Centre Europe Atlantique), l'agglomération montluçonnaise a développé sur son territoire des industries du secteur de la chimie, de la pneumatique et de l'électronique. Dunlop a même renforcé son unité de production locale pendant l'été 2014. Grâce à cette économie dynamique, le Val de Cher peut se concentrer sur son potentiel touristique et l'intercommunalité encourage même la réhabilitation de vieilles maisons en gîte rural ou chambres d'hôtes.

Ouvrir un gîte rural dans le Val de Cher

Grandes bâtisses à étage ou maisons de centre-bourg, les acheteurs de maisons dans le Val de Cher ont la garantie de profiter d'un cadre de vie reposant au fil de l'eau. Les possibilités du marché de l'emploi de Montluçon ou les incitations financières de la communauté de communes pour installer des hébergements touristiques sont autant d'encouragement à acheter une maison dans le Val de Cher. Les prix du foncier et de l'immobilier de la région sont des atouts supplémentaires pour les investisseurs. Dans l'Allier et le Cher, les agents immobiliers du réseau Orpi accompagnent tous les porteurs de projet.