Tout ce qu'il faut retenir sur le rôle d'un syndic de copropriété, sa responsabilité vis-à-vis des copropriétaires et son mode de désignation !

Qu'est-ce qu'un syndic de copropriété ?

Le syndic de copropriété est la personne (physique ou morale) chargée de représenter légalement le syndicat de copropriété, c'est-à-dire les copropriétaires d'un immeuble d'habitation collectif. Il est responsable de la bonne gestion administrative, comptable et financière de l'immeuble. A ce titre, le syndic de copropriété doit notamment veiller à l'application du règlement de copropriété et des décisions prises par l'assemblée générale des copropriétaires, et à l'exécution des travaux nécessaires à la sauvegarde de l'immeuble.

Un syndic de copropriété professionnel ?

La fonction de syndic de copropriété peut être tenue bénévolement par l'un des copropriétaires, ou être exercée par plusieurs copropriétaires sous la forme d'une coopérative. Toutefois, elle implique des compétences juridiques, comptables et techniques. C'est pourquoi la majeure partie des immeubles sont en réalité gérés par des professionnels tels que les agences immobilières Orpi qui proposent ce type de service. Le cas échéant, les syndics professionnels doivent remplir plusieurs conditions : être titulaires de la carte professionnelle de « gestion immobilière », bénéficier d'une assurance de responsabilité civile professionnelle et disposer d'une garantie financière suffisante.

Le mode de désignation du syndic de copropriété

Le syndic de copropriété est élu par les copropriétaires pour une durée de trois ans maximum, bien que son mandat soit renouvelable indéfiniment. Il est choisi au cours d'un vote en assemblée générale à la majorité absolue. Lorsque la position est occupée par un syndic professionnel, le mandat prend la forme d'un contrat précisant la durée du mandat, les conditions d'exécution de la mission et les conditions de rémunération. La mise en concurrence de plusieurs contrats de syndics professionnels est obligatoire pour pouvoir procéder à sa désignation, à moins que le marché local ne le permette pas et que les copropriétaires choisissent d'y renoncer.