Solutions immobilières pour les professionnels

Bail commercial : prolongation ou renouvellement ?

Liliane Bodin, agence Orpi La Centrale Immobilière, à Tours (37).

« En fin de bail de 9 ans, deux options s’offrent au bailleur :

Option 1 : laisser se poursuivre le bail sans se déclarer auprès de son locataire. Le bail sera ainsi prolongé tacitement. Le risque pour le bailleur est de voir son locataire partir à tout moment avec un simple préavis de 6 mois. Mais le bailleur aura aussi parfois intérêt à ne pas se manifester au terme des 9 ans du bail, notamment si l’environnement commercial du local a évolué favorablement et justifie un déplafonnement du loyer. Pourquoi ? Parce que passé 12 ans, il pourra alors invoquer un déplafonnement du loyer. Même si la loi Pinel a réduit l’attrait de l’opération en limitant les possibilités de déplafonnement, le bailleur peut toujours en profiter. 
    
Option 2 : proposer au locataire le renouvellement de son bail par acte d’huissier de justice, assorti d’un nouveau loyer. Bon à savoir : le preneur peut également prendre l’initiative de la demande de renouvellement du bail. Autre apport de la loi Pinel : il ne faudra pas se contenter de reprendre son ancien bail tel quel pour repartir pour une nouvelle période de 9 ans : toutes les clauses doivent être revues et réécrites. En effet, toute clause contraire à l’ordre public est désormais réputée non écrite ! »