TARNOS EN SUD LANDES

Publié le

Un nouveau cadre de vie A la périphérie de Bayonne, de tradition industrielle, Tarnos est la cinquième ville des Landes. La commune a su préserver un cadre de qualité de vie, en évoluant pour offrir un nouvel espace de logement, des programmes immobiliers novateurs, facilitant l'accession à la propriété, tout en développant le tourisme.

Tarnos la Cité des Forges

 

Un nouveau cadre de vie

A la périphérie de Bayonne, de tradition industrielle, Tarnos est la cinquième ville des Landes. La commune a su préserver un cadre de qualité de vie, en évoluant pour offrir un nouvel espace de logement, des programmes immobiliers novateurs, facilitant l'accession à la propriété, tout en développant le tourisme.La population a augmenté de 45% en une vingtaine d'années, au coeur de l'agglomération et du Sud des Landes. Face à ces pressions foncières et économiques, la Ville de Tarnos se prépare depuis plusieurs décennies à offrir les meilleures conditions de vie : logement, transport, enfance, services à la personne, loisirs, tout en préservant l'environnement et le cadre de vie pour favoriser et encadrer le développement économique.

 

Protection de l'environnement

Tarnos, c'est aussi un patrimoine unique autour de sa Dune en perpétuelle évolution, longue de près de cinq kilomètres, L'étang de Garros et ses 22 hectare abritant une faune et une flore particulièrement diverses, les Barthes, un cordon de 80 km entre Tarnos et Pontonx, et ses fermes construites le long de l'Adour, à l'architecture particulière destinée à éviter les dommages d'inondations importantes. Le sentier du massif des forges de l'Adour, un circuit de 2,1 kilomètres pour découvrir la dune et la forêt littorale,la Zone Humide du Métro, d'une surface de 146 hectares, en bordure de l'océan Atlantique, composé d'arrière dunes, de franges forestières, de forêts mixtes et de zones humides. Le plus remarquable est le Domaine de Castillon, remontant au XVIIIème siècle, autour d?un lac, d'un parc boisé et d'un château, sur 22 hectares, réhabilité par la commune.

Du littoral atlantique aux Barthes de l'Adour, son territoire d?une superficie de 2 700 hectares se compose de 75% de zones naturelles et agricoles, le reste constituant la zone urbaine. Ce port industriel est également le point de départ des 106 kms de plage landaise. Son histoire est marquée par l'élargissement du réseau routier sous Louis XV et son développement industriel grâce à la transformation du fer espagnol venu par voie maritime actif jusque dans les années 60, induisant la création d'un véritable village au coeur de la commune, portant le nom de Cité des Forges avec son école, église, commerces.

 

L'implantation de l'usine sidérurgique des Forges de l'Adour 
L'amélioration des accès maritimes, la desserte ferroviaire, la proximité de l'Espagne avec ses gisements de minerai de fer de Biscaye vont conduire à l'implantation de l'Usine des forges de l'Adour en 1881. L'usine est spécialisée dans la production de rails et accessoires des voies ferrées. Cette industrialisation subite mais remarquable va entraîner une expansion économique et un poussée démographique sans précédents sur la commune.

Contactez-nous Appelez-nous