Laon et ses environs ... en Bref

Publié le

Laon, ville préfecture du département de l'Aisne, fait partie de la région Picardie. Sa principale particularité est sans doute sa cathédrale, édifiée sur une butte et entourée de remparts qui fortifient la cité médiévale d'où son appellation de Montagne Couronnée...

Laon, commune française et préfecture du département de l'Aisne est située dans la région Picardie. Ses habitants sont appelés les Laonnois (à prononcer "lanoi").

  

Ville fortifiée sur une colline d'où son appellation "la Montagne Couronnée", Laon possède de nombreux monuments médiévaux dont les remparts et la cathédrale datant du XIème et XIIème siècle.

Son sous-sol est sillonné de souterrains, carrières et puits dont la conservation est l'un des enjeux patrimoniaux actuels.
Son originalité vient du fait qu'elle est divisée en deux parties:
- La ville haute dont le passé riche en Histoire élève Laon au 40ème rang des villes  ayant le plus de monuments historiques. On y retrouve également la cité administrative ainsi que la préfecture.
- La ville basse, fortement touchée par la Seconde Guerre Mondiale, est caractérisée par une architecture d'Après-Guerre avec le développement des Faubourgs ainsi que des zones commerciales et industrielles.
Côté économie, près de 20 % des emplois dans l'Aisne sont dans l'industrie. L'autre secteur économique important est l'agriculture étroitement liée aux industries agro-alimentaires. Le département est le premier producteur de betteraves sucrières, le 2ème producteur de blé et 3ème producteur de pommes de terre.

 

  

 


Accès et Voies de transports:

Laon est desservie par la Nationale N2 reliant Paris à Bruxelles ainsi que l'Autoroute A26 plus communément appelée "l'Autoroute des Anglais".

Quatre lignes relient la Gare de Laon: celle de Paris et Soissons, d'Amiens (passant par Tergnier et Saint-Quentin), de Reims et d'Hirson.

Pour Laon intra-muros, 4 lignes de bus arpentent la ville et le Poma, mini-métro en partie aérien, relie l'Hôtel de Ville à la Gare en passant par le quartier de Vaux.

 

 


Un passé riche en Histoire...

Occupée dès l'époque gauloise, la butte de Laon constitue un bel exemple de site défensif. Laon devient le siège d'un évêché dès le début du VIème siècle. La cité est aussi un lieu de pouvoir politique où demeurent les derniers rois Carolingiens entre le VIIIème et le Xème siècle.

Dès la fin du XIème siècle, Laon connaît un développement très important, avec une intense activité d'édification et de reconstruction. Vers le milieu du XIIIème siècle, la ville abrite une population d'au moins 10.000 habitants, ce qui est rare pour l'époque.

 

Si les siècles suivants sont davantage mouvementés, la ville maintient une certaine puissance religieuse et politique, concrétisée par la construction, dans la ville haute, de nombreux hôtels particuliers et maisons bourgeoises entre le XVIème et le XVIIIème siècle.

 


Le Chemin des Dames...

Laon est occupée par l'armée allemande du 2 septembre 1914 au 13 octobre 1918. Pendant ces quatre années, les Laonnois subirent rigueur et privations mais la destruction de la ville fut épargnée contrairement à Reims et Soissons.
La ville n'est qu'à 13 kilomètres du Chemin des Dames, où se fige la ligne de front d'une trentaine de kilomètres. Il a été le théâtre de plusieurs batailles meurtrières d'où le nombre de cimetières militaires allemands dans la région. 
Pour les amoureux d'Histoire, la Caverne du Dragon, à Oulches-la-Vallée-Foulon, est un musée relatant les faits de cette période. On peut y retrouver une partie des souterrains qui abritaient les soldats de cette guerre.
 
 
 

 
 
 

 

 

 

 

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence