Lorsqu'un commerçant est propriétaire de ses murs, il doit leur trouver une destination à la fin de son activité. Soit il trouve un repreneur pour tout le fonds de commerce, soit il va devoir vendre les murs commerciaux. Pour en tirer un bon prix, il va devoir regarder plusieurs paramètres comme l'emplacement et la rentabilité de son commerce. Il peut aussi opter par une cession des murs commerciaux via une société civile immobilière. Explications.

Murs commerciaux à vendre et emplacement

Le premier critère pour réussir à vendre des murs commerciaux à bon prix est l'emplacement. Si le magasin à céder se trouve dans une artère passante, connue des consommateurs et occupée par d'autres enseignes commerçantes, la vente s'annonce facile. Dans l'immobilier commercial, les emplacements sont rangés en trois catégories : 1, 1bis et 2. Les vendeurs de murs commerciaux situés en zone 1, ou 1bis, trouveront certainement preneur sans problème. Les agences immobilières Orpi peuvent mettre le zonage commercial à disposition de leurs clients.

Murs commerciaux à vendre et rentabilité

Pour vendre des murs de boutique, il faut en mesurer la rentabilité afin d'en fixer le prix. La cession des murs commerciaux sera plus facile si le loyer ou les charges que les futurs occupants devront payer ne sont pas trop élevés par rapport au chiffre d'affaires de la boutique. Reste qu'un investissement dans des murs commerciaux est généralement un bon placement. Une rentabilité haute et un bon emplacement permettent de les vendre à bon prix à un nouveau propriétaire qui n'aura lui-même aucune difficulté à trouver un locataire.

Murs commerciaux à vendre et SCI

Même sans être soi-même de la partie, il est possible de se retrouver avec des murs commerciaux à vendre ou à gérer. Dans le cas d'un héritage par exemple, ou d'une donation, les murs de boutique peuvent être transmis. Il est alors possible de créer une société civile immobilière pour en assurer la gestion. Elle permet notamment de séparer l'activité commerciale de la valeur du bâtiment. Lors de la vente des murs commerciaux, l'acheteur et le vendeur discutent sur leur seul prix, quelle que soit la situation du fonds de commerce. Le gérant désigné par les actionnaires de la SCI a pour mandat de trouver de nouveaux acquéreurs.