Apport, prêt, épargne: comment financer un projet immo

Publié le

Vous souhaitez acheter une résidence principale ou secondaire à Hossegor ? Dans le neuf comme dans l’ancien, avant de se lancer, il faut penser au financement du bien immobilier. Épargne salariale, PEL, apport, prêt, les solutions sont nombreuses pour financer un projet immobilier. Dans les Landes, l’agence Orpi Audouard Immobilier vous accompagne dans votre démarche. Définir votre projet : quel type de logement et à quel prix ?

Avant de vous lancer dans la recherche de votre futur bien immobilier, il est important de définir votre projet. Dans un premier temps, la démarche est simple. Il faut se décider sur les points suivants. 

  • Maison ou appartement ?
  • Neuf ou ancien ?
  • En ville, en périphérie ou à la campagne ?
  • Avec ou sans extérieur ?
  • Quelle superficie pour le jardin ?
  • Quelle surface habitable ?
  • Combien de pièces souhaitées ?

Une fois que vous savez ce que vous voulez, vous devez définir votre budget. Ce point est déterminant pour vos recherches. Il doit inclure votre apport et l’éventuel prêt immobilier. Le montant du prêt dépend de vos revenus et de vos charges. Pour un calcul au plus juste, vous pouvez tenir compte de l’évolution de vos revenus. Cette démarche est recommandée si vous travaillez dans la fonction publique, car vous pouvez présenter une grille de salaire. 

Bon à savoir : Un taux d’endettement plafonné

En France, le taux d’endettement au titre du financement immobilier ne doit pas dépasser 35 % des revenus.  

Calculer l’apport de votre projet immobilier

L’apport idéal pour financer un projet immobilier est de 30 %. Cependant, les banques et autres établissements bancaires acceptent des apports plus faibles. Le minimum demandé est 10 % de la somme empruntée. En fonction des banques, et des taux d’intérêt, cet apport peut atteindre 20 %. 

Votre épargne personnelle est donc un atout de taille. Pour l’optimiser, vous pouvez débloquer votre Plan Épargne Logement (PEL). Cette épargne réglementée peut vous permettre de mettre de l’argent de côté pendant une durée comprise entre 4 ans et 10 ans, et de bénéficier d’un taux d’intérêt avantageux. 

Le Compte épargne logement (CEL) constitue également un apport. Le CEL, comme le PEL, est plafonné. 

Votre épargne salariale peut venir compléter votre apport. Si vous possédez un Plan d'épargne entreprise (PEE), un Plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco) ou un Plan d'épargne retraite (PER), vous pourrez débloquer les fonds pour financer l’acquisition de votre résidence principale. 

L’apport peut aussi être complété par la vente de votre logement actuel ou par une somme d’argent léguée par la famille. Il faut savoir que plus l’apport est important, plus votre financement sera avantageux. À vous de choisir, ensuite, si vous préférez réduire la somme empruntée ou investir plus. 

Projet immobilier : se renseigner sur les aides

Plusieurs aides existent pour faciliter l’acquisition d’une résidence principale. Le PTZ, aussi appelé Prêt à taux zéro, est le plus connu. Il est soumis : 

  • à des conditions de ressources ;
  • à l’acquisition d’une résidence principale ;
  • à l'acquisition d'un logement neuf ;
  • à l’acquisition d'un logement ancien avec travaux dont le montant est de plus de 25 % du coût total de l'opération ;
  • à l’acquisition d’un logement social existant par ses occupants.

Si vous avez des revenus modestes, vous pouvez également faire une demande de Prêt d'accession sociale (PAS), dont le taux d’intérêt est plafonné.  

Certaines collectivités proposent des subventions aux futurs propriétaires. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie.  

Trouver la meilleure offre de prêt immobilier 

Le plus souvent, dans le cadre d’un projet immobilier, il est nécessaire de contracter un prêt. Les banques proposent plusieurs types d’emprunts pour financer votre bien. Parmi les prêts bancaires, figurent : 

  • le prêt à taux fixe, grâce auquel le coût total du crédit est connu ;
  • le prêt à taux variable, avec des mensualités qui évoluent au fil des mois ;
  • le prêt à taux révisable, qui varie en fonction de l’indice financier (taux d’intérêt moyen) ;
  • le prêt in fine, qui permet de rembourser d’abord les intérêts, puis le capital. 

 

Si vous souhaitez contracter un prêt immobilier, ne vous limitez pas à votre banque. Votre objectif est d’obtenir la meilleure offre ! Pour ce faire, vous pouvez utiliser les comparateurs ou faire appel à un courtier. 

Vous souhaitez investir sur Hossegor et ses environs ? Que vous souhaitiez un logement à l’année, une résidence secondaire ou investir dans la location saisonnière, l’agence Orpi Audouard Immobilier se tient à votre disposition pour vous aider à définir votre projet ou à estimer votre budget.  

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence