Transformation du marché immobilier professionnel

Publié le

L’impact de la crise sanitaire

La pandémie de Covid-19 a fait émerger de nouvelles tendances dans le secteur de l’immobilier professionnel. Modification des surfaces recherchées et du budget des entreprises, ou encore changement de localisation, depuis un an, les critères en matière de locaux professionnels ont évolué. Votre agence Orpi Tyrosse Immobilier vous donne les grandes lignes de la transformation du marché immobilier professionnel.

Marché de l’immobilier professionnel : des modifications liées au télétravail

La généralisation du télétravail a accéléré l’évolution du marché immobilier d’entreprise. En effet, lors du premier confinement en mars 2020, près d’un salarié sur 4 était concerné par ce mode de travail1. De plus, la jauge préconisée dans les locaux des entreprises a renforcé ce besoin de recourir au télétravail. De fait, ces événements ont conduit à un changement global des habitudes de travail.

Une étude menée par l’association nationale des DRH2 révèle que 85 % d’entre eux envisageaient, à la suite du confinement, de pérenniser cette pratique au sein de leur entreprise. Cela coïncide avec les nouvelles aspirations de leurs collaborateurs, puisque 75 % sont favorables à perpétuer le télétravail. Les dirigeants revoient alors leur stratégie et l’implantation de leur société en conséquence.

Décentralisation de l’immobilier d’entreprise : un phénomène lié au Covid-19

Toujours en lien avec le développement du télétravail, mais également pour des raisons budgétaires, les entreprises tendent à déménager en dehors des grandes métropoles5. Par exemple, en Île-de-France, la recherche de bureaux a reculé de 10 %, tandis qu’elle a augmenté d’autant dans les villes en périphérie. Ce phénomène s’observe également sur le plan national, avec une hausse des recherches de bureaux de 5 % en province.

De même, les entreprises se tournent vers des surfaces en moyenne 20 % plus petites qu’en 2019. La location ou l’achat des bureaux représentent un coût non négligeable pour les entreprises. L’heure est davantage à la rationalisation des espaces, mais aussi à la recherche d’une meilleure qualité de vie au travail. 

Vers une flexibilité de l’offre immobilière d’entreprise

Avec la conjoncture économique, mais également les nouvelles pratiques managériales, les chefs d’entreprise, ainsi que les propriétaires de locaux commerciaux et de bureaux, s’adaptent.

Les offres en bail 3-6-9 étant les plus communes, les locataires sont engagés pour une durée minimale de 9 ans, et ne peuvent résilier le bail qu’à la fin de chaque période triennale. Pour optimiser les coûts pour les années restantes, certaines entreprises peuvent aujourd’hui avoir recours à la sous-location de bail. Cela est possible sous réserve d’acceptation de la part du bailleur commercial. En effet, le développement du télétravail engendre un moindre besoin d’espaces de bureaux, et par conséquent, une surface commerciale non optimisée. Cette solution leur offre alors une certaine flexibilité, et la possibilité de conserver leurs locaux à coût réduit.

Le marché montant des bureaux flexibles montre un réel intérêt des entreprises pour davantage de souplesse. En effet, l’offre a progressé de 80 % sur l’année 20204. Elle représenterait 10 % du volume des annonces.

Immobilier professionnel : comment évoluent les prix ?

Si certaines villes voient leur offre immobilière d’entreprise afficher une stabilité dans les prix, d’autres grandes métropoles subissent quelques évolutions. En 2020, seulement 23,6 milliards d’euros ont été investis pour le marché de l’immobilier professionnel : cela représente une baisse de 36 % par rapport à l’année 2019. Avec les restrictions mises en place en 2020, la fréquentation et la demande de location des bureaux ont chuté, entraînant une baisse des loyers. C’est le cas notamment de villes comme Bordeaux, Marseille ou encore Lyon.

La tendance du télétravail a également un impact sur l’évolution des prix de l’immobilier professionnel. En effet, les entreprises ont davantage déménagé, quittant leurs espaces de travail situés dans les grandes villes. Par exemple, en région parisienne, le nombre de locaux vacants a augmenté de 36 % en comparaison à l’an passé. Ceux-ci ne répondant plus à leurs besoins et à leur situation, les dirigeants se sont adaptés au contexte actuel.

Contactez-nous

Alors que le marché de l’immobilier professionnel est en pleine évolution, les occasions qui se présentent aux entreprises peuvent être profitables. Pour ne manquer aucune opportunité, faites confiance à nos professionnels de l’immobilier qui vous attendent dans votre agence Orpi Tyrosse Immobilier. Vous cherchez à louer ou acheter des bureaux dans le secteur de Saint-Vincent-de-Tyrosse ? Nous vous conseillerons et trouverons avec vous le bien qui correspond à vos attentes.

 

1 Selon un sondage réalisé par Odoxa en septembre 2020.

2 https://www.andrh.fr/pressemedias/249/cp-le-teletravail-post-covid-vu-par-les-drh-

3 Selon un sondage Yougov réalisé en septembre 2020.

4 Selon l’état des lieux du marché des bureaux flexibles réalisé par Bureauxlocaux.

5 D’après le baromètre Bureauxlocaux 2020 du marché des bureaux.

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence