Crise sanitaire : quel impact sur le tourisme landais

Publié le

La crise sanitaire due à la Covid 19 a eu des répercussions sur la vie des Français en général, et sur le secteur économique en particulier. Confinement et fermeture des entreprises, diminution du nombre de personnes autorisées dans les établissements accueillant du public, le secteur d’activité du tourisme a été particulièrement mis à mal. L’agence Orpi Audouard Immobilier vous explique quel impact a eu la crise sanitaire sur le tourisme dans le département des Landes.

La Covid 19, une épidémie mondiale aux conséquences dramatiques 

Les virus de la famille des coronavirus peuvent être potentiellement dangereux pour l’homme. Lorsqu’ils infectent un être humain, ils causent généralement des symptômes tels que maux de tête et épisode fébrile. Cependant, certains coronavirus sont plus dangereux et peuvent être mortelles, comme la Covid 19. Les premiers cas de cette maladie ont été déclarés le 31 décembre 2019 en Chine1, et l’épidémie est devenue mondiale en quelques mois. Plus de 4 millions de personnes en sont mortes dans le monde2 depuis le début de l’épidémie.  

Les gouvernements des pays du monde entier ont eu recours, pour protéger leurs habitants, à un confinement total des personnes pendant de longues périodes. En France, cette mesure drastique a entraîné la récession de l’économie publique. Elle s’explique par l’arrêt de secteurs économiques comme ceux de la culture, de la restauration et du tourisme, entre autres.   

Les Landes, un département touché après les autres régions 

Le département des Landes constitue un cas à part dans l’évolution de la pandémie, tout comme d’autres territoires de l’Ouest du pays. En effet, alors que certaines zones comme le Grand Est et la région parisienne ont été durement touchées dès le début de l’épidémie en France, les Landes faisaient partie des quatre départements où le taux d’incidence était inférieur à 150, fin avril 20213

Malheureusement, cette situation a évolué depuis le début du mois de juin 2021. Le variant Delta, appelé communément le variant indien, a été détecté dans dix communautés de communes dans tout le département. Il y représente 70 % des nouvelles contaminations. 

Une progression malgré des mesures de restrictions 

Cette apparition du variant Delta est assez contradictoire avec les mesures de restriction mises en place depuis le 31 mars 2021. Celles-ci prévoyaient un couvre-feu de 19 h à 6 h, le télétravail systématique pour les métiers le permettant, et une interdiction de déplacement pendant la journée, sauf situation exceptionnelle. 

Malgré ces mesures, des clusters sont apparus dans les Landes, notamment dans des Ehpad de la région et au sein de cinq entreprises régionales. 

  

Les conséquences de la crise sanitaire sur l’économie locale 

 

Encadré : Baisse de chiffre d’affaires modérée dans les Landes en 2020

 

En 2020, le département des Landes a subi une baisse d’activité de 5,5 % du chiffre d’affaires global par rapport à 2019, ce qui équivaut à une perte de 925 millions d’euros. Mais si ces chiffres paraissent très élevés, ils demeurent en deçà de la moyenne nationale, qui est de 9 % 4

La saison estivale avait permis à l’économie landaise d’équilibrer les comptes en pleine crise. L’afflux modéré de touristes, et le maintien des services de la plupart des professionnels du tourisme expliquent ces résultats. Ce seul secteur a valu au département de réaliser un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros. C’est en partie grâce à la mobilisation des entrepreneurs du secteur touristique, comme les gérants des hébergements saisonniers, les restaurateurs et les propriétaires d’établissements de loisirs.

 

Les conséquences de la crise sanitaire sur le tourisme landais 

 

On comprend l’impact des mesures de confinement sur le secteur touristique dans le département des Landes quand on sait qu’en avril 2020, le chiffre d’affaires de l’hôtellerie a baissé de 96,5 % par rapport au même mois de l’année précédente5. Le nombre de nuitées du département (22,1 millions en 2018) atteignait le 3e rang au niveau national. Or, le confinement strict que la France a connu de mars 2020 à mai 2020, puis la crainte de contracter le virus pendant un voyage, avaient empêché bon nombre de Français à se rendre sur leur lieu de congés. De plus, la fermeture des frontières extérieures de l’Union européenne a privé la venue des touristes provenant des États-Unis, des pays asiatiques et de la Russie, entre autres. Ces mesures ont bien évidemment contribué à une baisse importante du chiffre d’affaires. 

L’office du tourisme Bisca Grands Lacs a réalisé, du 27 mars 2020 au 1er avril 2020, une enquête auprès des hébergeurs de la région6. Celle-ci montre, par exemple, que la situation sanitaire a conduit 58 % des professionnels interrogés à retarder l’ouverture de leur établissement. Seulement 25 % d’entre eux avaient enregistré de nouvelles réservations pour l’été. 

Vous désirez des renseignements complémentaires sur l’impact que la crise sanitaire due à la Covid 19 a pu avoir sur le secteur touristique dans le département des Landes ? L’équipe de l’agence Orpi Audouard, située à Hossegor, est à votre disposition pour vous aider. 

 

 

Sources : 

1 : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

2 :  https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde

3 : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/infographie-finistere-landes-gers-ces-departements-plutot-epargnes-par-l-epidemie_2149242.html

4 : https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/l-economie-landaise-a-resiste-a-la-crise-mais-de-nombreuses-entreprises-restent-fragiles-1621344521

https://www.insee.fr/fr/statistiques/4804716?sommaire=4625628#tableau-figcad40_radio1

:https://www.biscagrandslacs.com/sites/default/files/espacepro-pdf/r%C3%A9sultat%20sondage%20covid19%20mars%202020.pdf

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence