Comment renégocier son prêt immobilier ?

Publié le

Au moment de l'achat de votre bien immobilier, vous avez contracté un prêt immobilier. Mais depuis, les taux d'intérêts ont baissé… Il est tout à fait possible de profiter de cette baisse des taux : c'est le moment de renégocier votre crédit immobilier ! Mais comment faire ? Nous vous expliquons comment renégocier votre prêt immobilier…

Renégocier un prêt immobilier : qu'est-ce que ça implique ?

Renégocier son prêt immobilier, c'est revenir sur les conditions du crédit immobilier contracté avec votre banque afin d'obtenir une diminution du taux de son prêt immobilier. Cette diminution pourra se traduire par :

  • l'allégement des mensualités de remboursement pour le reste de la durée de remboursement,
  • la réduction de la durée de remboursement mais en gardant les mêmes montants de mensualité,
  • un mix de ces deux possibilités.

 

Renégociation ou rachat de prêt ? Si les deux solutions vous permettent de réaliser des économies, il convient de les distinguer :

  • La renégociation d'un crédit se déroule au sein de votre banque actuelle que vous sollicitez afin qu'elle réévalue le taux appliqué. Cette solution est plus simple sur le plan administratif mais implique très souvent des frais de dossier.
  • Le rachat de crédit implique que vous fassiez appel à une autre banque. Un bon moyen de faire jouer la concurrence et d'obtenir des conditions plus favorables que dans sa banque initiale. Là encore, il y aura des frais.

 

Est-ce le bon moment pour renégocier son prêt immobilier ?

Suivez les conseils de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) qui vous invite à prendre en compte plusieurs paramètres :

  • Pendant combien de temps devez-vous encore rembourser votre prêt ? La renégociation est intéressante les premières années. Veillez à ce que la durée restante de remboursement soit supérieure à la durée écoulée.
  • Combien vous reste-t-il à payer ? Mieux vaut que le montant restant à rembourser soit assez élevé.
  • Quelle est la différence entre le taux actuel et le nouveau taux ? On parle beaucoup de taux avantageux mais l'est-il pour vous ? Pour être intéressante, la différence devra être au moins de 0,7 point voire de 1 point.
  • Combien cette renégociation vous coûtera réellement ? Chiffrez tous les frais accessoires à l'opération pour être sûr de faire des économies.

 

Quels frais lors d'une renégociation de prêt immobilier ?

Parmi les frais supplémentaires liés à la renégociation de crédit immobilier, on compte :

  • les frais de dossier,
  • les frais de garantie,
  • les indemnités de remboursement anticipé (IRA) si vous décidez de renégocier auprès d’une autre banque.

Dans le cas d'un rachat de prêt, votre nouvelle banque pourra vous demander de contracter une caution bancaire ou une hypothèque afin d'assurer votre crédit.

 

Comment renégocier son prêt immobilier avec sa banque ?

Commencez par contacter votre banquier pour savoir si une renégociation de crédit est envisageable et dans quelles conditions (posez tout de suite la question des frais de dossier).

Puis constituez un dossier de demande de renégociation qui permettra à votre banque de juger de votre capacité de financement au regard des nouveaux éléments que vous lui apporterez.

Dans ce dossier vous pourrez intégrer :

  • un tableau d'amortissement de votre crédit,
  • une copie de l'acte d'achat du bien immobilier financé par votre prêt,
  • des justificatifs de revenus,
  • une copie de votre pièce d’identité,
  • une copie de vos relevés bancaires (des trois derniers mois),
  • vos derniers avis d’imposition (impôts sur le revenu, taxe foncière),
  • mais également des offres issues de la concurrence.

La banque vous enverra ensuite une offre de prêt (par lettre ou tout autre moyen convenu avec vous). Prenez le temps de lire ce document à tête reposée : vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à partir de la réception de l'avenant pour l'accepter ou le refuser.

Enfin, profitez de la renégociation de votre crédit pour aborder la question de votre assurance de prêt et obtenir un taux plus avantageux. En effet, vous avez tout à fait le droit de choisir une assurance qui ne soit pas celle de votre banque.

 

Que faire si la demande de renégociation de prêt a été refusée ?

Votre banque a le droit de refuser une renégociation. Pour éviter les mauvaises surprises, il est possible de faire appel à un courtier qui saura valoriser votre dossier.

Toutefois un refus de votre banque ne doit pas vous décourager, c'est le moment d'envisager un rachat de crédit immobilier par une banque concurrente. Si vous parvenez à faire racheter votre crédit, c'est votre nouvelle banque qui s'occupera de la rédaction du nouveau contrat et du déblocage des fonds.

Enfin, il est important d'avoir en tête qu'il est possible de renégocier son prêt immobilier plusieurs fois. Si les taux d'intérêt immobilier baissent encore ou si votre situation évolue, vous pourrez demander à nouveau une renégociation de votre prêt immobilier.

 

Contactez-nous

Contactez-nous Appelez-nous Appeler l'agence