Orpi : 2017, l'année de tous les records

Publié le

Le marché de la transaction en 2017 a renoué avec ses plus hauts niveaux historiques. « Le dynamisme de l’activité a été particulièrement marqué au cours du premier trimestre », constate Christine Fumagalli.

La présidente d’Orpi note toutefois un léger fléchissement au second semestre. « Les taux bas n’ont pas suffi à amortir la poussée des prix, commente-t-elle. Malgré tout, le bilan reste largement positif. Le marché a battu des records cette année et approché la barre du million de transactions. » Un millésime d’exception également pour Orpi, qui voit  le volume de ses ventes progresser de 7 % sur 2017. 

Les indicateurs au vert pour l’immobilier

« L’important déséquilibre entre offre et demande dans les zones tendues alimente certes la pression sur les prix, analyse Christine Fumagalli. La réduction des délais de vente – qui passent à 76 jours en moyenne en 2017 contre 85 jours en 2016, témoigne de cette tension sur le marché. Mais la hausse reste localisée et relativement limitée (+ 3,1 % en 2017 en moyenne nationale), modère-t-elle. De plus, tous les voyants sont au vert (marché actif, taux bas, reprise économique…), ce qui nous permet d'aborder 2018 sereinement. »

Pour aller plus loin

À lire, l’article paru sur le site Boursier.com Orpi estime la hausse des prix de l’immobilier ancien à un peu plus de 3 % cette année