Crédit immobilier : les banques moins exigeantes

Publié le • Mis à jour le

Bonne nouvelle pour les candidats acquéreurs et les investisseurs. Contrairement aux rumeurs annonçant une possible remontée des taux des crédits immobiliers sur l’année 2018, depuis janvier, ceux-ci continuent de baisser doucement. Selon les dernières données publiées par l’Observatoire Crédit logement/CSA, hors assurance et garanties, ils s’établissaient en moyenne à 1,44 % en juin et à 1,43 % en juillet. La rude concurrence que se livrent les établissements entre eux profite aux emprunteurs. Ces derniers bénéficient également d’un assouplissement de la politique bancaire d’octroi de crédit, qui passe notamment par un allongement de la durée des prêts. Ainsi, en juillet 2018, la durée des prêts accordés était de 222 mois en moyenne contre 207 mois début 2014, soit 15 mois de plus ! Pour l’Observatoire Crédit logement/CSA, cela  « a permis de compenser partiellement la hausse des prix de l’immobilier, contribuant au maintien sur le marché d’une partie des ménages jeunes et modestes, en primo accession pour la plupart d’entre eux et faiblement dotés en apport personnel. »

Pour aller plus loin

Suivez l’évolution du marché du crédit sur le site de l’Observatoire Crédit logement/CSA.

Sur le même sujet