Île-de-France : le marché immobilier affiche une santé éblouissante au 2ème trimestre 2017 !

Le marché immobilier francilien affiche une santé éblouissante au deuxième trimestre 2017, selon les notaires de Paris-Île-de-France.

La loi et vous

Le nombre de ventes de logements anciens a augmenté de 20 % par rapport au deuxième trimestre 2016, et même de 35 % comparé à un deuxième trimestre moyen de ces dix dernières années. La bonne tenue du marché est généralisée à l’ensemble de la région : tous les départements de la petite et de la grande couronne enregistrent des records de ventes. Seul Paris, pénalisé par un déficit d’offres, se démarque, avec une progression qui plafonne à 10 % sur un an.

Côté prix, la tendance reste orientée à la hausse, avec une augmentation moyenne en Île-de-France de 4,9 % en un an, de manière plus marquée pour les appartements (+ 5 %) que pour les maisons (+ 2 %). La capitale, sous l’effet de rareté, a vu ses prix grimper de 6,6 % en un an, contre une évolution de 3,3 % à 4,4 % en petite couronne, et de 2 % en grande couronne. Cependant, selon les anticipations des notaires franciliens, la hausse des prix devrait marquer une pause dans les prochains mois. Une accalmie dont ne profitera toutefois pas le marché parisien.

Sur le même sujet

LES OUTILS ORPI