Les pistes pour dynamiser la mobilité professionnelle

Casaniers, les Français ? Pas autant que l’on pourrait le croire ! Un Français sur quatre se dit prêt à déménager pour saisir une opportunité professionnelle, selon l’enquête PrésiTrack* d’OpinionWay pour ORPI. Un résultat qui s’améliorerait encore si on levait les facteurs bloquant et que l’on encourageait les mesures incitatives à la mobilité. « Un enjeu économique important, comme le rappelle Bernard Cadeau, président du réseau ORPI, la mobilité constituant le socle de la compétitivité des entreprises nationales. »

L’info en chiffres

Un désir de mobilité à booster

Ainsi, plus de quatre Francais sur dix considèrent les frais de notaire comme un frein à la mobilité professionnelle. Et près de 50 % des sondés affirment qu’une déduction fiscale sur les revenus fonciers, facilitant la location de leur logement, les inciterait à déménager en cas d’opportunité professionnelle. Enfin, près de sept Français sur dix déclarent que le maintien, voire l’amélioration, de leur qualité de vie les inciterait à la mobilité professionnelle. Pour Bernard Cadeau, Président du réseau ORPI « il est notable que la mobilité des Français est fortement  conditionnée par les politiques d’aménagement du territoire. La connectivité (réseau 4G, haut débit), la proximité des transports, d’écoles ou de commerces occupent une place importante dans les critères des Français au moment de se décider à déménager pour raisons professionnelles, commente-t-il ».

Pour aller plus loin

À lire, l’article des Échos « Immobilier : ces “frais de notaires” qui freinent la mobilité »
 

 

Sur le même sujet

LES OUTILS ORPI