L'immobilier neuf présente plusieurs avantages par rapport au bâti ancien : des frais de notaire réduits, une performance énergétique accrue, une meilleure accessibilité pour les personnes handicapées, des avantages fiscaux, etc.

Comment se déroule l'achat d'immobilier neuf ?

L'achat sur plan d'immobilier neuf consiste à acquérir un logement (un appartement ou une maison) qui reste pour l'instant à l'état de projet ou qui en cours de construction. Après avoir choisi le produit sur le catalogue d'une agence immobilière comme Orpi, l'acheteur réserve le logement en échange d'un dépôt de garantie correspondant à 2 % ou 5 % de son prix prévisionnel. Pour cela, il convient de signer un contrat de réservation auprès du promoteur qui développe le programme immobilier neuf, précisant la date de livraison prévue. La signature de l'acte définitif de vente n'intervient que plus tard, une fois le permis de construire obtenu et les fondations de l'immeuble achevées.

Les normes d'un bien immobilier neuf

Faire l'acquisition d'un bien immobilier neuf permet de bénéficier des normes de construction les plus récentes, qui garantissent une meilleure sécurité des installations électriques et gazières et une performance énergétique optimale. Ainsi, votre foyer est assuré de vivre dans un environnement sain tout au long de l'année, tout en faisant des économies d'énergie importantes par rapport à un logement ancien. C'est d'ailleurs pourquoi l'investissement de départ dans l'immobilier neuf, qui est toujours légèrement plus élevé, est vite rentabilisé !

Les avantages financiers de l'immobilier neuf

Réaliser un achat dans l'immobilier neuf donne accès à une réduction des frais de notaire, qui sont en moyenne moitié moins élevés que dans l'ancien. De même qu'une exonération temporaire de taxe foncière dans certains cas, selon la commune où se situe le logement. Enfin, si l'achat du bien immobilier neuf est réalisé en vue de le louer par la suite, vous pouvez obtenir une ristourne fiscale sur votre impôt sur le revenu au travers du dispositif Duflot, qui encourage les investissements locatifs jusqu'à 21 % du prix d'achat dans la limite de 300 000 €.