A quoi ressemble l'investisseur locatif en en 2017 ?

Publié le

En quelques années, l’immobilier a détrôné l’assurance vie dans le cœur des épargnants, lui ravissant le titre envié de placement préféré des Français.

La preuve ? Interrogées par le Crédit Foncier pour savoir où elles investiraient si elles détenaient une somme d’argent, les personnes répondent en premier choix l’immobilier (70 %), suivi de très loin par l’assurance vie (15 %), l’épargne sécurisée (8 %) et, en queue de peloton, les marchés financiers (7 %).

Quels objectifs poursuivent les investisseurs ?

Les motivations d’achat diffèrent entre le marché des logements neufs et l’existant. Sans surprise, dans le neuf, le premier objectif poursuivi est fiscal : 65 % des répondants contre seulement 13 % dans l’existant. Suivent la volonté de se constituer un patrimoine (61 % dans l’existant vs 44 % dans le neuf), le désir de disposer d’un revenu complémentaire à la retraite (56 % dans l’existant vs 37 % dans le neuf) ou encore le souhait de transmettre ce capital à ses enfants (42 % dans l’existant).

Qui investit dans l’immobilier locatif ?

En moyenne, une personne de 45 ans, vivant majoritairement en couple et dont le ménage dispose d’un revenu de l’ordre de 70 000 euros. Elle privilégie l’acquisition d’un appartement (92 %) ou d’un deux  pièces (58 % des biens loués sont des studios ou des deux  pièces) pour une surface moyenne de 45 m² et un coût médian de 168 000 euros au 1er semestre 2017. Le bien est très souvent financé à crédit (sur 20 ans et 5 mois en moyenne), avec peu ou pas d’apport personnel.

Où achètent les Français ?

Dans le neuf, l’opération porte principalement sur une zone géographique éloignée de leur lieu de résidence : pour 56 % d’entre eux, dans un autre département ou une autre région. Contrairement à l’existant, où 66 % des achats sont conclus à proximité de leur domicile. Parmi les secteurs les plus prisés, quatre régions de province concentrent près des deux tiers (63 %) de l’investissement locatif : l’Occitanie (26 % en 2017), la Nouvelle-Aquitaine (15 %), la région PACA (12 %) et l’Auvergne-Rhône-Alpes (10 %). L’Île-de-France, quant à elle, arrive en deuxième position, avec 19 % des investissements.

Source : Crédit Foncier, enquête sur les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l'immobilier

 

Sur le même sujet

Le terrain viabilisé

Pour construire son logement sur son terrain, le préalable indispensable est que celui-ci soit viabilisé. Il doit être …