Economie du partage et nomadisme : les nouveaux modes d’habiter

Publié le

Même si l'accession à la propriété reste le rêve de la grande majorité des Français (78 %), de nouveaux usages en matière de logement émergent. Selon le sondage Ipsos réalisé début octobre pour Orpi sur les nouvelles tendances dans l'immobilier, 15 % des Français ont un bureau dans leur logement et travaillent le plus souvent de chez eux

Même si l'accession à la propriété reste le rêve de la grande majorité des Français (78 %), de nouveaux usages en matière de logement émergent. Selon le sondage Ipsos réalisé début octobre pour Orpi sur les nouvelles tendances dans l'immobilier, 15 % des Français ont un bureau dans leur logement et travaillent le plus souvent de chez eux, 8% ont déjà tenté l'expérience de la colocation (18 % des 18-24 ans et 17% des 25-34 ans) et 7% partagent leur semaine, 4 jours à la ville et 3 jours à la campagne, la montagne ou à la mer. 

 

Le logement, un concept à géométrie variable

Certes ces pratiques restent encore cantonnées à une petite minorité de la population mais elles séduisent de plus en plus. Témoignage d'un nouvel air du temps : 50 % des Français pourraient accepter d'échanger leur logement avec d'autres personnes pendant les vacances (58 % des moins de 35 ans et 61 % des plus diplômés), 46 % de louer une chambre de leur logement pour percevoir un complément de revenus, 37 % d'aller vivre à l'étranger une ou plusieurs années en échangeant leur logement avec une autre personne (47 % des plus diplômés, 50 % des plus hauts revenus), 28 % de vivre en colocation avec des amis proches (52 % des 18-24 ans) et 32% de mettre en location leur logement sur des sites internet pour le louer, même quelques jours (43 % des moins de 35 ans, 41 % des cadres). 

 

Et surprise, contrairement à une idée reçue, les changements de comportements ne sont pas l'apanage des plus jeunes. De nouvelles tendances s'expriment également chez les seniors. Pour préserver leur pouvoir d'achat notamment, 40 % des 65 ans et plus se disent intéressés par la possibilité de louer à un(e) étudiant(e) une chambre de leur domicile avec l'assurance que la personne respecte leurs règles de vie et 38 % pourraient proposer une chambre à un(e) étudiant(e) en échange de services. 

Sur le même sujet