L'Edito de Bernard Cadeau : Orpi fait campagne pour le logement

Publié le

À six mois de l’échéance, Orpi a choisi d’aller à la rencontre des candidats...

Désireux de connaître leur vision de la politique du logement et la place que chacun d’eux lui accorderait une fois élu, le leader des agences immobilières en France a inauguré un nouveau concept, baptisé « Orpi Lab ». L’idée ? Réunir un candidat à l’élection présidentielle, un panel de Français, propriétaires et locataires, sélectionnés par l’Institut Opinion Way et des experts du logement, afin d’échanger et d’interagir.

L’immobilier, un levier de croissance

Nicolas Sarkozy était l’invité de la première édition de l'Orpi Lab, le 10 octobre dernier. Parmi les pistes envisagées par l’ancien locataire de l’Élysée pour réguler en profondeur le marché du logement : la production de plus de logements, la suppression des droits de succession jusqu’à 400 000 euros, ou encore la simplification des dispositifs fiscaux en faveur de l’investissement immobilier. Mesure phare du candidat à la primaire de la droite et du centre : la création d’un dispositif pour faciliter le premier achat des classes moyennes. Une garantie d’État permettrait de pallier le manque d’apport personnel et d’inciter les banques à octroyer davantage de prêts.

Remettre le logement au cœur des débats

Un premier Orpi Lab couronné d’un tel succès qu’Orpi souhaite réitérer très prochainement avec les principaux candidats à la présidentielle de 2017. L’occasion unique pour notre coopérative de faire entendre la voix de nos clients, acheteurs, vendeurs, locataires, investisseurs, et de remettre le logement au cœur du débat politique.

 

Orpi, Solutions Immobilières

Bernard Cadeau, Président du réseau Orpi

Sur le même sujet