L’immobilier : valeur refuge plébiscitée par 67 % des Français

Publié le

Début mars, le Figaro Immobilier, en partenariat avec l’institut de sondage Ifop, a interrogé 1 000 Français sur leur état d’esprit vis-à-vis de l’immobilier. Les principaux enseignements à retenir.

Un contexte économique et social peu porteur

Seuls trois Français sur dix (29 %) déclarent un projet immobilier à deux ans. Un score assez faible malgré des conditions de crédit, avec des taux fixes en moyenne à 1,50 %, jugées plutôt propices par 76 % des sondés. Une frilosité qui s’explique sans doute par le niveau élevé des prix de l’immobilier, le climat social actuel, les incertitudes économiques persistantes et par l’instabilité de la réglementation immobilière. Un très grand nombre de propriétaires (73 %) redoute notamment l’effet boomerang sur leur taxe foncière de la suppression de la taxe d’habitation.

Un budget achat en baisse, mais des exigences en hausse

Alors que les prix de l’immobilier continuent d’augmenter dans la plupart des grandes agglomérations, le budget dont disposent les acquéreurs, lui, se contracte. Il s’établit à 186 595 euros contre 210 368 euros en 2014. Soit un repli de plus de 10 % en 5 ans. Paradoxalement, dans le même temps, les exigences affichées par les acquéreurs, elles, ne faiblissent pas bien au contraire. D’un côté, 51 % d’entre eux, plutôt attirés par l’ancien, rêvent d’une maison, de l’autre, afin d’éviter de prendre leur voiture (80 %), ils manifestent une appétence de plus en plus marquée pour les cœurs de ville.

L’immobilier, un investissement sûr

En dépit du contexte, les Français plébiscitent toujours l’investissement pierre qui à leurs yeux reste le meilleur moyen de se constituer un patrimoine. Pour 67 % des personnes interrogées, l’immobilier apparaît même comme la valeur la plus sûre du marché, confirmant ainsi son rôle de placement refuge. Dans leur très grande majorité, les Français achètent toutefois pour leur usage personnel, 55 % déclarant investir afin de changer de résidence principale. 

Pour aller plus loin

A lire aussi : l’article du Figaro Le contexte économique et la fiscalité fragilisent les projets immobiliers

Sur le même sujet

  • Zoom sur la location meublée

    Que vous soyez investisseur ou locataire, la location meublée offre de nombreux attraits. Mais connaissez-vous véritablement les règles ? Révision express …

  • Tout en images Acheter

    Déco : mini-prix, maxi-effet !

    Un mur qui en jette, une verrière qui redessine l’espace… Avec le printemps vient souvent l’envie, au plus simple de changer de déco, ou au plus ardu de réaménager …