Le crédit d'impôt de transition énergétique (CITE) est prolongé

Publié le

N'ouvrent plus droit au crédit d'impôt les dépenses relatives aux systèmes de fourniture d'électricité à partir de l'énergie éolienne et

Bonne nouvelle, la loi de finances a prorogé jusqu'au 31 décembre 2016 le dispositif CITE tout en l'aménageant :

  • N'ouvrent plus droit au crédit d'impôt les dépenses relatives aux systèmes de fourniture d'électricité à partir de l'énergie éolienne et les chaudières à condensation. Un dispositif transitoire permet le maintien de l'avantage si le particulier s'est engagé avant le 1er janvier 2016 c'est-à-dire s'il a d'ores et déjà accepté un devis et versé un acompte.
  • Le crédit d'impôt est plafonné lorsque les équipements acquis sont dits « mixtes » c'est-à-dire qu'ils intègrent, par exemple, à la fois la production d'électricité par des panneaux solaires et la production de chauffage par énergie solaire thermique. Cette mesure s'applique aux dépenses engagées à compter du 30 septembre 2015 sauf mesure transitoire applicable.
  • Avant tout établissement de devis, une visite obligatoire doit être désormais effectuée par les entrepreneurs des logements nécessitant des travaux soumis à la qualification RGE. 

Sur le même sujet

Vendre et acheter

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez changer de logement sans crédit relais ? Votre famille s'agrandit, …