Le marché immobilier au 1er trimestre 2022

Publié le • Mis à jour le

Après une année 2021 record, le premier trimestre 2022 est impacté par la conjoncture économique, sanitaire et politique. Prudence des Français ou retour à la normale du marché ? Orpi dresse le bilan du 1er trimestre 2022.

Les Français, toujours enthousiastes en matière d’immobilier, se confrontent à la réalité du marché : tendance à l’inflation, baisse du pouvoir d’achat et pénurie d’offres.
Orpi, réseau immobilier n°1 en France* a interrogé près de 1 000 clients afin d’analyser les tendances de ce début d’année.

Les Français toujours enclin à investir dans la pierre

Le rêve des Français : la maison individuelle ! Selon le sondage, il y a même près d’1 client sur 2 qui se projette sur l’achat ou la location d’une maison individuelle avec jardin. Le besoin d’espace et d’extérieur est, lui aussi, très présent et persiste depuis les confinements et la généralisation du télétravail. Aujourd’hui, nos clients privilégient le « bien chez soi » en conjuguant la vie familiale et professionnelle. 
Sur notre site internet orpi.com, nous enregistrons une hausse de 20% du nombre de recherches de janvier à mars 2022 (VS 2021). 

Ainsi, nous constatons que 65% des répondants sont à la recherche d'une résidence principale et 1 Français sur 10 recherche une résidence secondaire.

 

Baisse du nombre de compromis mais hausse des prix 

Si, nous évaluons une baisse du nombre de compromis en ce début 2022, les prix flambent et oblige les Français à adapter certaines de leurs envies à leur budget, près de 60% des répondants considère leur budget trop bas par rapport au prix du marché. Au national, nous observons une augmentation des prix au m² de 6%.

Cette hausse s’accentue dans les grandes métropoles mais, aussi dans les villes moyennes. La demande reste ainsi très forte dans certaines villes. Cela se vérifie notamment par l’augmentation des prix de 26% à Dax et à Vannes ou dans les villes du sud comme Toulon (+23%) ou Perpignan (+20%). Et aussi par les recherches sur le site orpi.com avec le top 10 des villes les plus recherchées** :

  1. Nice 

  2. Toulouse

  3. Limoges

  4. Strasbourg

  5. Reims

  6. Le havre 

  7. Bordeaux

  8. Cannes 

  9. La rochelle

  10. Antibes

En plus de cette hausse des prix, 55% de nos clients admettent déjà ne pas avoir trouvé de biens correspondant à leur recherche. Une pénurie de biens marque donc un ralentissement des volumes de vente ce premier trimestre par rapport à 2021.
 

Le contexte actuel et l’immobilier : 

Avec l’augmentation des prix du carburant, de l’énergie et de certains matériaux, c’est tout naturellement que l’immobilier est impacté. Ce contexte actuel incite les Français à ralentir le rythme et se montrer plus vigilant dans l’acte d’achat. 3 clients sur 10 nous avouent préférer attendre d’avoir plus de visibilité sur le contexte politique et économique avant de se lancer.
 

*en point de ventes
** Sur orpi.com
 

Sur le même sujet