Vous louez une pièce de votre habitation : comment profiter de l’exonération ?

Publié le • Mis à jour le

Le saviez-vous ? Vous pouvez louer en meublé une partie de votre logement sans payer d’impôt sur vos loyers, pour cela il faut remplir deux conditions.

La double condition à remplir pour être éxonorée d'impôt est la suivante :

– Les pièces louées doivent constituer la résidence principale de votre locataire ou sous-locataire en meublé. 
– Le prix de la location doit être fixé dans des limites « raisonnables ». En pratique, l’Administration fiscale publie deux plafonds à ne pas dépasser, qui sont réévalués chaque année. 


Pour 2020, ces seuils augmentent très légèrement. Hors charges, ils passent de 187 à 190 € par mètre carré et par an en Île-de-France, et de 138 à 140 € par mètre carré et par an dans les autres régions. 
Attention ! Si vos loyers franchissent ces montants, vous devrez alors reporter l’intégralité de vos gains dans votre déclaration de revenus, et ce dès le premier euro ! 



 

Bon à savoir

La loi de finances pour 2020 a limité la durée de vie de l’exonération. Elle s’applique aux seules locations et sous-locations réalisées jusqu’au 31 décembre 2023. En clair, cet avantage fiscal devrait disparaître à compter de 2024.

Pour aller plus loin

Consultez le point sur la déclaration des revenus locatifs des meublés proposé par le site de l’Administration française.

Sur le même sujet

Tout savoir sur la location

De votre recherche de logement jusqu’à l’entrée dans les lieux. Vous trouverez ci-dessous tous les conseils liés …