MaPrimeRénov’ : êtes-vous concerné ?

Publié le • Mis à jour le

Pour les propriétaires occupants modestes, MaPrimeRénov’ a remplacé le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) depuis le 1er janvier 2020.

Pouvez-vous bénéficier de MaPrimeRénov’ en 2020 ?

Attribuée par l’agence nationale de l’habitat (Anah) sous conditions de ressources, cette prime subventionne la rénovation de la résidence principale, à savoir la fourniture et la pose d’équipements ou de matériaux visant l’amélioration de la performance énergétique du logement. Sont concernés les appartements comme les maisons :
•    achevés depuis plus de deux ans,
•    situés en France et en outre-mer.
Bon à savoir : Dès le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ bénéficiera à tous les ménages, à l’exclusion des plus aisés. Le CITE, quant à lui, sera supprimé.

Nombre de personnes composant le ménage

Ménages aux revenus              très modestes

Ménages aux revenus modestes

Île-de-France

Autres régions

Île-de-France

Autres régions

1

20 593 €

14 879 €

25 068 €

19 074 €

2

30 225 €

21 760 €

36 792 €

27 896 €

3

36 297 €

26 170 €

44 188 €

33 547 €

4

42 381 €

30 572 €

51 597 €

39 192 €

5

48 488 €

34 993 €

59 026 €

44 860 €

Par personne supplémentaire

+ 6 096 €

+ 4 412 €

+ 7 422 €

+ 5 651 €

 

Attention ! Sauf exception, votre demande doit en principe intervenir avant le démarrage des travaux. Elle est à déposer en ligne sur le site MaPrimeRénov’.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ prend la forme d’une prime forfaitaire. Son montant varie en fonction de vos revenus et de la nature des travaux entrepris. Il ne peut pas dépasser un plafond de 20 000 € sur 5 ans pour un même logement.

Capture d’écran 2020-03-14 à 17Capture d’écran 2020-03-14 à 17

(Source : Ademe)

Bon à savoir : les travaux doivent être effectués par un professionnel labellisé RGE (reconnus garant de l'environnement). Et les équipements et matériaux éligibles doivent respecter des critères techniques prévus par arrêté.

MaPrimeRénov’ peut-elle se cumuler avec d’autres aides ?
Oui, elle peut se cumuler avec d’autres aides à la rénovation énergétique : 
•    éco-prêt à taux zéro,
•    aides locales,
•    TVA à taux réduit,… 

En revanche, elle n’est pas cumulable avec :
•    le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE),
•    les autres dispositifs de l’Anah : « Habiter sain », « Habiter serein », « Habiter facile »…

Attention ! Si plusieurs aides sont mobilisées pour financer vos travaux, le montant de MaPrimeRénov’ sera raboté afin que le montant global cumulé de MaPrimeRénov’, des aides des fournisseurs d’énergie (CEE) et des aides d’Action Logement, ne dépasse pas :
•    75 % de la dépense éligible pour les ménages aux « revenus modestes »,
•    90 % pour les ménages aux « revenus très modestes ». 

En tout état de cause, le total des aides ne doit pas représenter plus de 100 % de la dépense éligible.

 

Sur le même sujet