Marché immobilier 2019 : vers un nouveau record de ventes ?

Publié le • Mis à jour le

La bonne tenue du marché immobilier observée en 2017 et 2018 se poursuit en 2019. Le volume des transactions a même atteint des niveaux records au cours du premier trimestre.

C’est le bon moment pour concrétiser vos projets 

En projection annuelle, d’après la FNAIM, le nombre de ventes pourrait tutoyer le million d’ici au 31 décembre, en hausse de 2,6 % par rapport à 2018. Un sentiment largement partagé par Orpi, premier réseau de France : « Nous enregistrons une augmentation de 14 % de nos volumes de ventes au 1er semestre 2019 par rapport à l’an dernier, détaille Christine Fumagalli, présidente du réseau Orpi. Un signe de fluidité et de bonne santé du marché. L’activité est dynamique, les conditions économiques idéales au vu des taux d’emprunts historiquement bas et les prix relativement stables. C’est le bon moment pour réaliser vos projets immobiliers », confirme-t-elle.  

Prix de vente : des évolutions très contrastées

Observation constante des dernières années, le marché nécessite deux lectures distinctes. D’un côté les zones tendues continuent à voir leur prix au mètre carré progresser de + 2,5 % en moyenne, avec encore de fortes croissances sur des villes comme Lyon (+ 8,4 %) ou Paris (+ 6,6 %). A contre-courant cependant, après deux années d’euphorie, Bordeaux subit un net recul (- 7 %). De l’autre, sur les zones non-tendues2, les prix s’inscrivent en repli, avec une baisse moyenne de 2,7 % entre le 1er semestre 2018 et 2019. 

Loyers : des hausses à deux vitesses 

Le marché locatif connaît un phénomène similaire à celui de la transaction. Les grandes agglomérations tirent la moyenne des loyers vers le haut, avec une évolution qui s’établit, entre le 1er semestre 2018 et 2019, à + 5,2 % en zone tendue contre + 0,6 % sur le reste du territoire
 

Sur le même sujet