Bon à savoir : l'éco-PTZ complémentaire

Publié le

Une solution pour les particuliers qui ont déjà bénéficié d'un Eco-PTZ mais souhaitent faire des travaux complémentaires

L’éco-PTZ est un prêt remboursable sans intérêt pour les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux d’éco-rénovation. Le plafond du financement est fixé à 30 000 euros par logement.

Dans le cadre de la loi de finances pour 2016, le législateur a décidé de pallier un inconvénient majeur du dispositif en instituant un « éco PTZ complémentaire » à compter du 1e juillet 2016.

Comment s’articule désormais ces deux éco-prêts ? Par exemple, un particulier sollicite auprès de sa banque un éco-PTZ de 27 000 euros pour réaliser des travaux d’éco-rénovation dans sa résidence. Un an après l’octroi de l’éco-PTZ, il envisage d’autres travaux. Il peut demander à bénéficier d’un éco-PTZ « complémentaire » à hauteur de 3 000 euros, enveloppe restante par rapport au plafond de 30 000 euros. Ainsi, dans les 3 années qui suivent l’émission de l’offre initiale de prêt, les particuliers souhaitant réaliser des travaux additionnels, peuvent solliciter une offre de prêt complémentaire sans que le montant global (éco PTZ + éco PTZ complémentaire) ne dépasse 30 000 euros par logement.

Sources juridiques :

Article 108 loi de finances n°2015-1785 du 29 décembre 2015

Article 244 quater U du Code général des impôts

Sur le même sujet

La signature du compromis de vente

Lorsqu'un vendeur et un acheteur se mettent d'accord sur une transaction immobilière, ils signent un compromis de vente, mais à quoi vous …

Vendre et acheter

Vous êtes propriétaire et vous souhaitez changer de logement sans crédit relais ? Votre famille s'agrandit, …