Immobilier : 6 trucs pour lutter contre les maux de l’hiver

Publié le

En hiver, quand la neige, le verglas ou le gel s’invitent sans prévenir, cela peut vite causer des dégâts. Six astuces pour protéger votre maison et préserver vos droits.

1. Relisez votre contrat habitation

Certes, le plus souvent votre assurance-habitation prend en charge les dommages occasionnés par le gel dans les canalisations, les radiateurs et la chaudière de votre logement, MAIS ces garanties jouent uniquement si vous respectez certaines mesures de précaution listées au contrat. Vous ne les connaissez pas ? Prenez le temps de (re)lire votre contrat. Ainsi, certaines compagnies imposent, en cas d’absence supérieure à trois ou quatre jours, lorsque vous baissez le chauffage, de vidanger les conduites ou d’utiliser des produits antigel, par exemple. Attention ! Si vous ne respectez pas ces prescriptions, vous vous exposez en cas de sinistre au risque de voir votre indemnisation réduite, voire d’essuyer un refus de prise en charge par votre assureur.

 

2. Calfeutrez vos canalisations contre le gel

Protégez vos compteurs d’eau contre le gel, en les calfeutrant, par exemple. En cas d’absence, pensez aussi à fermer les robinets et à purger vos installations. Des mesures de bon sens qui limiteront la casse et préserveront vos droits en cas de pépin.

 

3. Faites ramoner vos conduits de fumée

Propriétaire ou locataire d’une cheminée ou utilisateur d’une chaudière à gaz ou au fioul, vous avez l’obligation de faire vérifier régulièrement par un professionnel agréé le bon état de fonctionnement de vos installations. Pour les chaudières, l’entretien doit avoir lieu au moins une fois par an. Et pour les cheminées ? Le ramonage est en principe obligatoire deux fois par an.

 

4. Luttez contre le risque d’intoxication au monoxyde de carbone

Ce gaz incolore et inodore, produit par certains appareils de chauffage d'appoint, fait chaque année des milliers de victimes durant l’hiver. Pour limiter au maximum les risques pour votre santé, il est recommandé de faire vérifier annuellement votre installation par un professionnel agréé, d’aérer quotidiennement et de ne jamais obstruer les grilles de ventilation. Bon à savoir En cas d’apparition des premiers symptômes (maux de tête, nausées, vertiges, troubles visuels…), ventilez, quittez les lieux et contactez les secours en appelant le 112.

 

5. Vérifiez à qui incombe le déneigement les trottoirs

Le maire peut, par arrêté municipal, décider de vous faire supporter, que vous soyez propriétaire ou locataire, les obligations de déneigement, sablage ou salage des trottoirs devant votre logement. A défaut d’un tel arrêté, c’est à la commune de procéder à ces travaux. Un conseil, rapprochez-vous des services municipaux afin de connaître les règles en vigueur sur votre commune. Car, en cas de chute, si l’obligation de déneigement vous incombait, vous pourriez être condamné à verser des dommages et intérêts à la victime.

 

6. Mettez votre jardin en mode hivernage

Afin d’anticiper les effets du poids de la neige sur vos plantations, pensez à faire abattre vos arbres morts ou fragilisés et à élaguer les branches susceptibles de causer des dégâts en cas de chute. Pensez également à protéger du froid, ou à rentrer vos plantations les plus sensibles au gel et votre mobilier de jardin. Enfin, ramassez les feuilles encombrant gouttières et grilles d’évacuation d’eau, afin de favoriser une évacuation optimale des eaux pluviales.

Sur le même sujet