J’ai peur que mon dossier ne soit pas retenu

Publié le • Mis à jour le

Constituer son dossier de location peut vite se transformer en véritable casse-tête. Gagnez du temps et découvrez tous ce qu’il y a à savoir pour préparer vos documents et mettre toutes les chances de votre côté !

Mettez toutes les chances de votre côté !

Lorsque vous postulez pour une location, la mécanique est la même que pour une offre d’emploi. Il faut savoir se vendre ! Et dans cette démarche, votre dossier de location peut être considéré comme l’équivalent de votre CV. Il faut donc le soigner et le compléter au mieux afin de faire bonne impression. Il ne s’agit pas de renseigner des documents inutiles, mais bien de faire en sorte que toutes les pièces soient utiles au propriétaire ou au bailleur. Un seul mot d’ordre : Donner confiance !

4 ETAPES POUR CONSTITUER VOTRE DOSSIER DE LOCATION

1. Présentez votre identité :

Avant toute chose, il est primordial que la personne en charge de votre dossier sache à qui elle a affaire. Il est donc indispensable de renseigner votre identité, avec une photocopie de votre passeport ou de votre carte d’identité nationale. Selon votre situation, il peut être intéressant d’ajouter des compléments tels que votre carte étudiante ou votre carte de séjour.

2. Justifiez votre domicile actuel

Il est indispensable, dans votre dossier de location, de transmettre un « justificatif de domicile ». Si vous êtes locataire, les documents les plus souvent demandés sont les 3 dernières quittances de loyer. Si vous êtes propriétaire, on vous demandera de fournir votre dernier avis de taxe foncière ou, à défaut, votre titre de propriété de résidence principale. Enfin, si vous n’êtes ni locataire ni propriétaire et que vous êtes hébergé, il sera nécessaire de transmettre une attestation sur l'honneur de l'hébergeant indiquant que vous résidez à son domicile.

3. Attestez de votre activité professionnelle

Pour cette partie, il est essentiel d’être le plus complet possible, afin de montrer que votre situation est stable et claire. Si vous êtes salarié ou en stage, il faudra fournir votre contrat de travail ainsi qu’une attestation de votre employeur (pour vérifier que vous n’êtes ni en période d’essai ni en période de licenciement). Si vous détenez une société, on vous demandera votre extrait K ou de Kbis ou encore la copie de votre carte professionnelle. Si vous êtes étudiant, n’oubliez pas de fournir, en plus de votre carte étudiante, votre certificat de scolarité de l’année en cours ! Toutes les pièces citées ci-dessus sont absolument essentielles si vous souhaitez constituer un dossier à la fois complet et solide ! 

4. Expliquez vos ressources

Cette partie est la plus importante et également la plus regardée ! Attester de vos ressources financières, c’est prouver au propriétaire ou au bailleur que vous êtes solvable, et donc que vous serez un locataire modèle ! 3 derniers avis d’imposition, 3 derniers bulletins de salaire, deux derniers bilans, avis d’attribution de bourse, titre de propriété, justificatif de revenus fonciers ou encore vos simulations d’aide de la CAF, tous ces documents sont bons à être communiqués afin de démontrer votre capacité à assumer votre loyer. 

Bon à savoir

Toutes ces pièces sont valables pour le locataire, mais aussi pour ses colocataires et garants
 

ORPI VOUS AIDE A VALORISER VOTRE DOSSIER DE LOCATION

Sur le même sujet

Les villes moyennes ont la cote !

Depuis 2020, le secteur de l’immobilier s’agite et amène à une nouvelle cartographie immobilière. Nous constatons de nouveaux usages et …