Qui dit agence immobilière dit honoraires d’agence immobilière. C’est le mode de rémunération pratiqué dans l’immobilier en échange du service fourni au vendeur : l’aider à vendre son bien dans les meilleurs délais et au meilleur prix. Ces honoraires sont précisés dans l’annonce du bien à vendre.

Frais d’agence : la rémunération d’un service

Choisir de vendre un bien immobilier par le biais d’une agence immobilière peut vous apporter un gain de temps considérable. Partenaire de vos projets, l’agent immobilier a entre autres pour mission de rédiger l’annonce, d’activer son réseau, de rechercher des acquéreurs, de mettre en relation l’acquéreur et le vendeur et bien entendu d’organiser autant de visites que nécessaire. Ce travail de terrain, doublé d’une visibilité de votre bien sur les supports de l’agence (vitrine, catalogue, journaux, internet) est rémunéré sous forme d’honoraires, appelés aussi frais d’agence ou encore « commission ».

Le montant des honoraires d’agence immobilière

Contrairement au montant des honoraires versés au notaire, encadrés par la loi, les honoraires versés à l’agent immobilier sont quant à eux variables. Dans le cas d’une vente de bien, appartement, immeuble ou maison par exemple, ils sont d’ailleurs librement déterminés par l’agence immobilière. Elle a la possibilité d’appliquer un forfait, ou plus couramment, de fixer ses honoraires en appliquant un pourcentage. Dans la pratique, on constate que ce ratio s’élève en moyenne entre 5 et 10 % du prix de vente. On remarque par ailleurs, la plupart du temps, que le pourcentage appliqué par l'agence est dégressif. Ainsi, plus le bien est cher, moins la part des honoraires est élevée. La seule obligation à laquelle l’agence immobilière est soumise est d’exprimer les honoraires toutes taxes comprises, et de les afficher de manière lisible dans ses locaux.

Le versement des frais d’agence

Le partage des frais d’agence, en vigueur entre le bailleur et le locataire dans le cadre d’une location, n’est pas applicable en matière de vente de bien immobilier. Il n’existe en effet aucune obligation de diviser les frais à parts égales entre l’acheteur et le vendeur. Les honoraires d’agence immobilière incombent au vendeur, qui aura eu recours à l’agent immobilier pour rechercher des acquéreurs. Sachez que ce n’est qu’au terme du processus de vente, uniquement lorsque l’achat est conclu et que l’acte authentique est signé devant le notaire, que l’agence immobilière peut percevoir ses honoraires.