Comment faire une offre d'achat ?

Publié le • Mis à jour le

Vous souhaitez acheter un bien immobilier en particulier et vous vous demandez comment faire une offre d'achat ? Vous devez rédiger par écrit une proposition en y mentionnant certains éléments indispensables comme le prix d'achat proposé et les mentions obligatoires et facultatives. Si l'offre vous engage, elle n'engage pas le vendeur qui n'est pas légalement tenu de l'accepter. S'il y a accord, la vente est alors conclue et les étapes se succèdent. Nous vous expliquons dans cet article comment faire une offre d'achat, quelles précautions prendre et quelles sont les possibilités de rétractation.

Déterminez le prix d'achat du bien immobilier

Vous avez visité un bien immobilier et vous avez décidé de faire une offre d'achat. A quel prix souhaitez-vous la faire ? La proposition doit être à un prix égal ou inférieur à celui fixé initialement par le vendeur. Ainsi, il convient de déterminer au préalable la valeur du bien en veillant à être le plus juste possible. Cela vous permettra de faire une proposition correcte, en cohérence avec l'état du marché immobilier du moment. Pour ce faire, n'hésitez pas à vous renseigner autour de vous et à faire appel à un professionnel de l'immobilier qui vous aiguillera sur les prix pratiqués, notamment dans votre quartier. Scrutez le bien dans ses moindres détails afin d'être en mesure d'en évaluer les faiblesses et les points forts. Si le bien nécessite des travaux, cela aura forcément un impact sur le prix proposé dans l'offre d'achat.

Rédigez l'offre d'achat sans oublier certaines mentions

L'offre d'achat orale n'a que peu de valeur et ne vous engage pas vraiment. De même qu'une offre d'achat orale n'engage pas le vendeur qui peut alors proposer son bien à un autre acheteur.

Ainsi, si vous souhaitez réaliser une vraie offre d'achat, vous devez procéder par écrit. Plusieurs mentions et informations doivent obligatoirement figurer dans votre offre d'achat :

  • le prix auquel vous souhaitez acheter le bien immobilier qui vous intéresse
  • la durée de validité de l'offre d'achat : cette dernière est comprise entre 5 et 10 jours. La loi ne fixe pas de délai précis. 5 à 10 jours convient parfaitement en pratique puisque cela permet au vendeur de réfléchir pour répondre à la proposition en connaissance de cause
  • les modalités encadrant la réponse du vendeur
  • une petite présentation du type de bien dont il s'agit : superficie, caractéristiques particulières
  • le moyen de financement : apport personnel, prêt immobilier
  • une mention précisant que la vente ne se forme qu'une fois que les parties ont signé l'avant-contrat
  • une mention informant que l'offre d'achat est annulée de plein droit si le vendeur ne s'est pas prononcé pendant le délai de réflexion indiqué.

Sachez que vous pouvez tout à fait ajouter des clauses suspensives dans votre offre d'achat. En effet, puisque l'offre d'achat écrite vous engage, vous avez la possibilité de rappeler que votre volonté d'acheter le bien est soumise à la réalisation de conditions suspensives. Comme l'obtention d'un prêt immobilier qui vous permettra d'acquérir le bien en question, par exemple. Cela vous permettra d'annuler la vente si une situation ne se produit pas.

Faire une offre d'achat : précautions à prendre

Si vous avez comme projet de faire une offre d'achat, plusieurs précautions sont à prendre en amont avant de vous engager complètement. En effet, n'oubliez pas qu'une fois que vous avez signé ce document, vous ne pourrez plus le modifier. Ne laissez pas un délai trop long au vendeur pour s'exprimer sur votre proposition. Dix jours est un délai raisonnable et suffisant dans la pratique. De même, n'oubliez pas les conditions suspensives, au risque d'être engagé dans un achat alors que vous n'avez pas la possibilité de le mener à bien. A ce stade, vous n'avez pas à verser d'argent au vendeur : cette pratique est interdite par la loi.

Offre d'achat réalisée : comment se rétracter ?

Vous avez fait une offre d'achat et vous souhaitez vous rétracter ? Est-ce possible ? Deux situations peuvent se produire : 

  • soit le vendeur n'a pas répondu à l'offre d'achat. Dans ce cas, la situation ne pose pas de difficulté et vous pouvez tout à fait vous rétracter
  • soit le vendeur a refusé la proposition ou bien a fait une contre-proposition. Dans ce cas, l'offre d'achat est caduque.

Vous êtes intéressé par l'achat d'un bien et désirez faire une offre d'achat ? Laissez-vous guider par les conseillers Orpi.

Vous souhaitez nous
contacter ?

Sur le même sujet

Acheter

La ruée vers le vert !

Plus d'espace, plus d'air, plus de vert ! La résidence secondaire connait un renouveau suite à la crise sanitaire qui rythme notre quotidien. …