Immobilier du Val-d'Oise

Il y a actuellement 26 agences en Val-d'Oise et ses environs, 699 biens à acheter et 84 biens à louer

Le département du Val-d'Oise (95) est peuplé de 1 187 090 habitants.
58 % des habitants sont propriétaires et ils gagnent en moyenne 3 080 euros par mois.
317 830 familles y habitent et 62 % de ces familles ont des enfants.
53 % des logements sont des appartements.
Il y a 15 760 commerces de proximité.

Val-d'Oise en quelques chiffres

1-Immobilier

Critères Val-d'Oise Comparé à la région Ile-de-France
Type de maison Segmentation des maisons et des immeubles
Appartements et maisons de ville Maisons de ville
Densité de logements Nombre de logements par hectare
4 log/ha 5 log/ha
Propriétaires (vs. locataires) Taux de propriétaires (%)
58 % 58 %%
48 % 48 %%
Ancienneté du logement Médiane des dates de construction des logements
1975 1970
Résidences secondaires Taux de résidences secondaires (%)
1 % 1 %%
3 % 3 %%
Petites surfaces (<40 m2) Taux de résidences principales de moins de 40 m² (%)
10 % 10 %%
20 % 20 %%
Logement social HLM Part des HLM parmi les résidences principales (%)
23 % 23 %%
22 % 22 %%
Taxe habitation Taux en vigueur (%)
23 % 23 %%
NA
Taxe enlèvt ordures ménagères Taux en vigueur (%)
0 % 0 %%
NA
Taxe foncière Taux en vigueur (%)
13 % 13 %%
NA
Maisons Part des maisons
47 % 47 %%
27 % 27 %%
Appartements Part des appartements
53 % 53 %%
73 % 73 %%

Les derniers biens publiés

    Guide immmobilier Orpi de Val-d'Oise

    1. Le Val-d’Oise, un département encore très rural

      Le Val-d’Oise s’étend au nord de la région parisienne sur 1 240 km2. Constitué de 185 communes - des villes-villages au nord (Vexin) et des agglomérations plus urbaines au sud (dont Argenteuil, Sarcelles et Cergy, les plus peuplées) – on trouve une très large offre immobilière dans le Val-d’Oise. C’est un département attractif grâce à plusieurs bassins d’emploi : Cergy-Pontoise, le bassin industriel d’Argenteuil/Bezons et Roissy-en-France, qui concentrent de nombreux sièges d’entreprises (Air Liquide, Dassault, Thomson, Air France Industries, etc.).
    2. Le Val-d’Oise, champion de la création d’emplois

      Porté par un important réseau ferré (TGV Roissy-Charles-de-Gaulle), fluvial (dont le port multimodal de Bruyères-sur-Oise) et autoroutier (A16, A15, A1, Francilienne), le Val-d’Oise a développé une économie florissante. On compte notamment près de 150 parcs d’activités et 9 pôles de compétitivité labellisés (du multimédia à la santé en passant par les cosmétiques et l’aéronautique), dans lesquels travaillent de nombreux chercheurs. Ce sont 100 000 emplois salariés qui ont été créés depuis une vingtaine d’années sur le territoire, l’une des plus belles réussites en France.
    3. Le Val-d’Oise, des paysages immobiliers variés

      Le paysage urbain et immobilier du Val-d’Oise est équilibré. Ici, on trouve presque autant de maisons que d’appartements, des plaines à perte de vue au nord et quelques barres d’immeubles au sud, comme à Sarcelles, Garges-lès-Gonesse ou Villiers-le-Bel. Dans ces villes, également plus vivantes, les prix de l’immobilier du Val-d’Oise sont plus attractifs que dans le reste du département (entre 2 100 et 2 300 euros/m2). Les amoureux de la campagne chercheront plutôt du côté du Vexin (Puiseux-Pontoise, Magny-en-Vexin, etc.), Parc naturel régional couvrant la moitié du département. Les 5 pièces et plus (30,5 % du parc immobilier) sont majoritaires, ce qui signifie que le Val-d’Oise attire une clientèle assez familiale.
    4. Le Val-d’Oise, de multiples tarifs immobiliers

      Dans le Val-d’Oise, le prix moyen au mètre carré se négocie entre 2 000 euros et 4 000 euros. Les biens immobiliers dans le Val-d’Oise les plus recherchés se situent à Enghien-les-Bains (4 200 euros/m2 en moyenne) et Montmorency (3 210 euros/m2 en moyenne), où l’on peut acquérir de très jolies maisons pour un million d’euros. La ville nouvelle de Cergy-Pontoise continue d’attirer, notamment les jeunes. En effet, avec 17 000 étudiants inscrits dans son université et de nombreuses écoles supérieures, Cergy est le second pôle universitaire d’Ile-de-France. A Eaubonne, ce sont plutôt les studios à proximité de la gare qui se vendent le mieux (entre 110 000 et 150 000 euros), comme à Franconville.

    À la découverte de Val-d'Oise

    Les villes en Val-d'Oise