Pour se donner toutes les chances de décrocher l'appartement ou la maison de ses rêves, un futur acheteur peut être tenté de rédiger une offre d'achat du bien immobilier. Plus rigoureuse qu'un simple échange verbal, mais moins définitive qu'une promesse de vente, elle contraint le vendeur et l'acheteur à respecter certaines règles. Mais il est aussi possible de se défaire de ces devoirs et de revenir sur une offre d'achat immobilier.

Offre d'achat immobilier : comment ça marche ?

L'offre d'achat d'un bien immobilier est le plus souvent à l'initiative de l'acheteur. Dans une lettre écrite au vendeur du logement visé, le candidat à l'achat fait part de son souhait d'acquérir le bien immobilier, au prix demandé par le vendeur ou convenu entre les deux parties. Véritable acte juridique, une offre d'achat immobilier doit comporter l'identité des deux parties, le prix d'achat, la description précise du bien et les conditions de rétractation et de réponse du vendeur. En général, il est conseillé de prévoir une durée assez courte au cours de laquelle le vendeur doit donner sa réponse à l'offre d'achat immobilier.

Que peut faire le vendeur face à une offre d'achat immobilier ?

D'abord, le vendeur qui reçoit une offre d'achat pour son bien immobilier devrait l'accepter si elle correspond au prix initialement demandé. S?il tarde à répondre et dépasse la date inscrite sur l'offre d'achat, celle-ci est annulée. Si le prix proposé par l'acheteur est trop bas, le vendeur peut refuser ou faire une contre-proposition. Dans ce cas, c'est cette nouvelle lettre qui devient la base de la négociation. La première offre d'achat est caduque. Dernière possibilité pour le vendeur : s'il accepte l'offre d'achat, mais que l'acheteur finit par se rétracter, la situation devient litigieuse et peut se terminer au tribunal.

Que peut faire l'acheteur avec une offre d'achat immobilier ?

Si l'acheteur a déjà dialogué avec le vendeur pour évoquer toutes les caractéristiques du bien à acheter, l'offre d'achat immobilier est un bon moyen de « retenir » la maison ou l'appartement visé. S'il reste des zones d'ombre, l'acheteur pourrait se retrouver coincé. L'intervention d'un agent immobilier Orpi permet de lever les doutes en ayant des informations de comparaison des prix pratiqués sur ce type de bien par exemple. S'il est libéré de toute contrainte si le vendeur ne répond pas à son offre d'achat dans le délai imparti, il peut aussi décider de se rétracter en cas de contre-proposition ou de refus. En revanche, si le vendeur accepte toutes les conditions de l'offre d'achat immobilier, l'acheteur est théoriquement lié par sa proposition. Et devra compter sur la gentillesse de son vendeur pour revenir en arrière. Dans tous les cas, l'acheteur ne doit jamais envoyer d'argent en même temps que son offre d'achat. Les versements n'arriveront qu'à la signature du contrat de vente.